M Griset-Labûche : Une pensée non confusionniste

M Griset-Labûche (dit Melgrilab) : Une pensée non confusionniste

M Griset-Labûche (dit Melgrilab) : Une pensée non confusionniste

Piège identitaire-communautaire

Cadre : Nous sommes sur la plan sociétal (celui de la laïcité notamment) et pas sur le plan économico-social ou je serais moins accommodant car beaucoup plus critique d'un positionnement trop modéré à une époque ou les riches s'enrichissent et les modestes s'appauvrissent .

M Griset-Labûche  essaie, comme d'autres, de naviguer en matière de moeurs sur un fil difficile en refusant sur sa droite la xénophobie, le nationalisme raciste et sur sa gauche le refus de l'islamisme intégriste . Melgrilab se tient entre deux blocs, hors "tenaille identitaire" en refusant le confusionnisme .

XX

Entre deux bords ou règne confusion et amalgames identitaires

Il a pu écrire il y a deux ans environ : "Les deux bords opposés présentent le même défaut : refuser de voir le clivage entre la masse des musulmans de France et l'islamisme. Les uns estiment qu'en s'en prenant aux islamistes on brime les musulmans (des deux genres), les autres qu'en étant tolérants envers les musulmans (des deux genres) on est complaisant envers les islamistes. Ces deux erreurs symétriques sont fondées sur la même confusion. Ils sont d'accord pour s'entre'égorger ; on n'est pas forcé de les suivre dans leur folie."

L'analyse est juste la conclusion semble inciter à la passivité or ne convient-il pas d'agir ! Autrement dit avancer contre ces deux maux !

Plus récemment il a pu déclarer sous un texte (critique de Caroline Fourest vouloir s'opposer aux seuls intégristes religieux du monde musulman, pour se montrer tolérant, bienveillant à l'égard des autres musulmans qui respectent le droit.

Sur l' "islamophobie"et les "islamophobes": 

Il ne faut pas confondre l'Islam comme religion (il y a plusieurs courants) et l'islamisme comme tentative d'imposer, politiquement, cette religion (il y a plusieurs degrés de virulence).

On peut être partisan de l'Islam et partisan de l'islamisme. C'est le cas du bon Monsieur Erdogan.

On peut être opposé à l'Islam et opposé à l'islamisme.

On peut, théoriquement, être opposé à l'Islam et partisan de l'islamisme (tout comme Maurras, incroyant, était néanmoins partisan du cléricalisme catholique).

Enfin on peut être accueillant envers l'Islam et opposé à l'islamisme (c'est le cas de la très grande majorité des musulmanes et musulmans).

Il appartient à chacun de faire son choix, avec les nuances (et les étiquettes !) qui lui conviennent, mais il importe de ne pas confondre les deux notions.

NB. Le Monde daté de mardi a publié une très intéressante interview de l'imame Kahina Bahloul. Je recommande.

En résumé : Islam, oui. Charia, niet !

XXX

INTEGRISMOPHOBIE

Un des avantages de Caroline Fourest, au-delà des couacs et des erreurs possibles ou réelles, c'est d'avoir travaillé longuement sur les intégrismes religieux, il y a 15 ans environ, quand d'autres n'en disaient pas un mot pour faire silence sur la peste intégriste comme d'autres font silence sur la peste nationale-identitaire de droite !

Moi aussi (modestement) notamment sur le critère premier "d'intransigeantisme" puis sur les aspects moeurs rigides et pudibonderie autoritaire : on voile en masse, y compris les gamines et ce par des juifs haredim aux musulmans sexyphobes et sexoséparatistes (femmes à la maison)! Mais nos catholiques d'avant 68 n'étaient pas mieux pour une large fraction conservatrice et réactionnaire sur ce plan sociétal !

On ne peut pas en dire autant de tout le monde sur Médiapart ou règne un nid "d'alliés" de : Les Musulmans (globalement), l'Identité, la Communauté, la Race sociale (aussi fixe et rigide que la biologique) et l'interdiction absolue de critiquer sa communauté sous peine de "bounty" ou "Arabe de service" ou pire encore comme vous savez ! Ce n'est pas de l'antiracisme c'est de la soumission au clan ! En face il y a la même logique identitaire (avec les clochers), la communauté (nationale), ... Camp contre camp ! 

Problème : on a un retour des intégristes religieux depuis 40 ans qui d'abord opprime leur co-religionnaires mais aussi les autres ! En lisant le "rapport Clavreul" de Fev 2018 j'ai mesuré l'ampleur des résistances de ce contre-mouvement réactionnaire : tout est bon pour reculer !

lire :

Promouvoir un antiracisme hors « tenaille identitaire » | Le Club de Mediapart


https://blogs.mediapart.fr/christian-delarue/blog/210421/promouvoir-un-antiracisme-hors-tenaille-identitaire

Christian Delarue

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.