Représentation syndicale et badge identitaire national

Représentation syndicale et badges identitaires de type national ou nationalitaire.

Représentation syndicale et badge identitaire de type national (ou nationalitaire).

Il n'y a pas que les signes religieux identitaires et ostensibles (voile, kippa, etc ) qui peuvent faire problème en court-circuitant ou perturbant le discours syndical ou social (cf 1 et article précédent). 

Un camarade avait jadis un gros signe BZH (Bretagne libre donc signe régional) et un autre un signe BBR (France bleu blanc rouge donc signe national) mais quand ils prenaient le micro pour tenir un discours syndical ils enlevaient leurs badges identitaires de type national ou nationalitaire  (régional, national, continental) pour ne pas engager des polémiques qui nuisent au message. Aujourd'hui exhiber un signe de l'Union européenne (signe continental) ferait pareillement clivage.

Pour les signes religieux ostensibles le clivage est encore plus fort. Autant c'est libre dans un cadre public et pluriel (cadre de laïcité) autant en représentation syndicale c'est très très problématique.

Christian DELARUE

1) Le syndicat contre l'affichage religieux identitaire ostensible - Christian DELARUE - BELLACIAO

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article159777

https://blogs.mediapart.fr/christian-delarue/blog/190518/le-syndicat-contre-laffichage-religieux-identitaire

Le syndicat se positionne pour rassembler largement ce qui va contre l'affichage
religieux identitaire ostensible de son ou ses représentant-e-s, qu'il soient, catholique(s),
juif(ves) ou musulman(es) ou autre religion car cela divise fatalement.

Ici il ne s'agit pas d'empêcher de "faire monter" des personnes de couleur ni même des femmes voilées ou des hommes en kippa mais de  signifier qu'au moment ou ces personnes représentent le syndicat ils doivent enlever leurs  signes identitaires (religieux ou nationalitaire) !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.