POST-PANDEMIE : Le travaillisme est un classisme : Une barbarie maintenant ! RTT !

POST-PANDEMIE CORONAVIRUS : Le travaillisme est un classisme : Une barbarie maintenant ! RTT !

POST-PANDEMIE CORONAVIRUS : Le travaillisme est un classisme : Une barbarie maintenant ! RTT !

Guerre contre le virus ou contre les salariés ?

 

protec@cd protec@cd

Elément de :

PREPARER LA RIPOSTE SYNDICALE POST-PANDEMIE 

https://blogs.mediapart.fr/christian-delarue/blog/220320/preparer-la-riposte-syndicale-post-pandemie

 

XX

Le « faire travailler plus » est une politique de classe ! C’est basique . Mais là, avec les projets Macron-Pénicaud post-pandémie, on atteint du haut niveau ! Ce n’est plus une politique de classe c’est une guerre de classe.

Peu importe que ce soit 45, 50, 55 ou 60 heures par semaine, nécessairement avec samedi et dimanche. Avec ou sans salaires supplémentaires, modiques forcément, sauf pour les cadres sup chargés du sale boulot. D'aucuns annoncent 60 heures pour certains secteurs !!!

Retenons pour le moment, qu’il va y avoir des flous et des bougés comme pour la retraite à points. Ce qui se profile est une régression immense. Un retour au XIX ème siècle !

Le travaillisme - faire travailler plus ceux et celles qui travaillent déjà (35h) est un CONTRE-MOUVEMENT HISTORIQUE REACTIONNAIRE s’opposant à la longue période de réduction du temps de travail (RTT) conquis par les syndicats et les gauches.

Les droites, le patronat et les riches militent pour que nous - salariés du privé et du public - fassions plus de 35 heures. Ils en rêvaient. De Sarkozy à Macron la chanson devenait plus forte. Avec le coronavirus on atteint des chiffres grandioses.

SYNDICALEMENT, la CFDT (sa direction et ses têtes de fédération) sera là pour diminuer la longueur de la chaine. C’est son job (sauf surprise).

Pour faire la guerre à la barbarie du travaillisme il faudra autre chose !

Le syndicalisme de classe et de masse devra lui s’opposer au travaillisme et avancer la nécessaire RTT que ce soit 32 ou 30 ou 28 heures c’est secondaire. Ce qui importe c’est l’INVERSION du sens de la dynamique. C’est le moment de la rupture en la matière.

Les élus de gauche et partis de gauche seront aussi écoutés et regardés. Mais chacun dans son rôle pour s’émanciper collectivement !

Christian DELARUE
Syndicaliste CGT à Rennes

Les deux sens du mot travaillisme

http://amitie-entre-les-peuples.org/Les-deux-sens-du-mot-travaillisme

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.