Malgré la critique faite soutien à Danièle OBONO - MRAP

Malgré la critique faite soutien à Danièle OBONO et communiqué du MRAP

Malgré la critique faite soutien à Danièle OBONO et communiqué du MRAP

Dans un pays ou la police se permet un racisme soutenu et totalement inadmissible ainsi qu'une violence hors déontologie... Dans un pays ou le racisme contre les musulmans n'a d'égale que celui envers les juifs et les personnes de couleur... c'est le torchon raciste Valeurs Actuelles qui donne des leçons contre les propos de la "Députée Obono" (lien fcbk). INCROYABLE ! Le communautarisme national BBR (bleu, blanc, rouge), et blanc, façon Zemmour, trouve son haut-parleur dans Valeurs Actuelles ! J'ai critiqué "la sortie" de Mme Obono contre M Castex mais c'est mineur. "Pas de quoi fouetter un chat" (excuse aux chats) comparativement aux séries de Valeurs Actuelles, un torchon réactionnaire !

Je n'oublie pas non plus, pour les autres médias, que le "bloc dominant" (droite et centre gauche) défend la logique de profit étendu des entreprises et de la finance contre l'Etat social avec ses services publics, sa Sécurité sociale, ses DESC (Droits, économiques, sociaux et culturels), ses règles protectrices des travailleurs et travailleuses et font aussi fort peu de chose pour combattre le racisme systémique, sous la surface de l'iceberg.

Ce sont les mêmes qui cumulent les plus lourds "inconvénients sociaux" : classisme, racisme, sexisme. Il faut agir sur plusieurs fronts, parfois ensemble ce qui demande compétence et dévouement (je ne parle pas ici de moi)! Je dis cela sans "essentialisme de l'intersectionnalité" mais par expérience de la lutte antiraciste: la femme de ménage noire victime d'abus sexuel est le prototype de cette expérience de défense difficile (problème de preuve)

Christian Delarue

 

 

MRAP MRAP

Communiqué du MRAP

Soutien à Danièle Obono, victime d’une campagne raciste nauséabonde

Danièle Obono représentée en esclave... dans « Valeurs Actuelles », résurgences des « valeurs » de la presse fasciste d’hier !Retour ligne automatique
Dans une société démocratique les désaccords politiques doivent s’exprimer librement. Les déclarations de la députée Danièle Obono, comme celles de tout élu de la République, peuvent légitimement donner lieu à contestations, mêmes sévères.Retour ligne automatique
Mais la haine raciale à son encontre ne relève pas du débat civilisé. La revue d’extrême-droite « Valeurs Actuelles » en publiant un montage assimilant Danièle Obono à une esclave s’inscrit dans la tradition de la presse raciste la plus abjecte d’hier.Retour ligne automatique
Les valeurs « actuelles » du torchon d’extrême-droite ne sont qu’une résurgence des « valeurs » immondes de « Je Suis Partout », « La Gerbe » ou "Au Pilori des années 40, seul l’objet de la haine raciste diffère. La presse raciste d’alors visait les personnalités politiques juives ; elle se déchaîne aujourd’hui contre Danièle Obono en raison de sa couleur de peau.

La nausée nous submerge !

Les MRAP demande aux chaînes télévisées publiques ou privées de ne plus inviter les représentants de « Valeurs Actuelles » dans leurs revues de presse ou débats politiques, sous peine de se déshonorer.Retour ligne automatique
Le MRAP apporte son soutien à Danièle Obono, victime d’une campagne raciste nauséabonde.

Paris, le 29 août 2020

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.