Cambadélis,...
 quitte le navire...

Cambadélis,...
 quitte le navire... Le rideau est tombé,
 Mitterrand dans sa tombe est affligé, Solférino est à l’abandon,
 Le PS n’a plus un rond,... Les vautours de l’immobilier Sont déjà sur l’affaire, Solférino se meurt,

Cambadélis,...
 quitte le navire...

Le rideau est tombé,

Mitterrand dans sa tombe est affligé,
Solférino est à l’abandon,

Le PS n’a plus un rond,...
Les vautours de l’immobilier
Sont déjà sur l’affaire,
Solférino se meurt,
Triste sort annoncé
Mais dont Hollande
Ne se sent absolument concerné !

Et ne supporte cette amende....
La faute à Lucifer.... !

Cambadélis,…

Quitte le PS,...
Le PS, est aussi creux

Qu’un cratère de lune,
Plus de militant,
Plus d’adhésion, de combattant....

Les intellectuelles assises,

Ne font plus recettes,

Les idées, les formules,
Ont quitté la scène ,.. les tribunes,

Pupitre seul fait décor...
Pleure au jardin le labrador....

A Solférino,..

Seul vous répond l’écho,
Loin, loin de 1981, sont les fastes,
Le PS, désormais en mort clinique,...

C’est la descente aux enfers,
Hier,... victoire de Napoléon III à Solférino
S’est muée en Bérézina,...
De tous les fiefs, sonne le glas...
Au pouvoir ces dandys bobos 

N’auraient pas été assez chastes...
Aujourd’hui, mines sombres, pathétiques

Faces, visages, sont tous mortifères...

Cambadélis,
Pas réélu aux législatives,
Du bureau s’en va le secrétaire,
Avec lui,... toutes ses affaires...
A trop de lessive
Ces intelligences dépressives
Auront du mal à faire face,
Le PS est chétif, étique,
Squelettique...
Des universités d’été
Ont perdu leur teint hâlé,

Ne sont plus,.... que chiches-faces... !

Les Le Foll, Hollande,

Ségolène,
Non ! Pas Royal !...
Pour ne plus les faire ch... !
L’ont exilée loin des bigoudens
Là-bas aux Kerguelen
Étudier le manchot royal
Sa marche,... sa sexualité...
Dray ! Oui Dray ! Aussi !
Pour envisager une succession
Prêts sont ces aristos défraîchis

A ce parti en perdition...

En démolition !

Mais,... ami(s),... vous n’êtes toujours pas obligés de me croire,... de me suivre,... ou pas !

Christian le 1 octobre 17

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.