Omnipotentes intelligences,.. ?...

Omnipotentes intelligences,.. ?... Nos intelligences,.. Ces omnipotentes éminences,.. Seraient-elles en souffrance,.. En manque de lumière,... ??? Depuis 9 mois,.. cherchent,.. fouillent,.. Mais comme dans nos fouilles,.. Nada ! Nada,.. ! Comme nos frigidaires... !

Omnipotentes intelligences,.. ?...

Nos intelligences,..
Ces omnipotentes éminences,..
Seraient-elles en souffrance,..
En manque de lumière,... ???
Depuis 9 mois,.. cherchent,..  fouillent,..
Mais comme dans nos fouilles,..
Nada ! Nada,.. !
Comme nos frigidaires... !
Vides sont leurs cerveaux
Ces Hauts-fonctionnaires,..
Au virus,.. ont déclaré la guerre,..
Mais rien dans leurs arsenaux,..
Étagères en attente de toutes livraisons,..
Celui-dont-on-ne doit-plus-jamais-prononcer-son-nom,
Fier comme un habitué des comptoirs,..
Pérorait qu’il n’y avait rien à faire.. !
Rien !
Tout était sous contrôle,..
Buzyn,.. Sibeth,.. les folles,..
Gardaient les frontières...
La seule réelle maladie,.. pandémie,..
La crise,... sociale,...
Retraites,.. santé,
CSG,... enseignement,
Avocats,... sans-emplois,.. pompiers,
Les fonctionnaires,..
Et tous les bas salaires,..
Gérer la crise,.. cette endémie,..
La rue, contestations,.. manifestants,..
Non pas,..  avec le parlement,..
Mais sous les LBD de Castaner....

Ces énarques,..
Ces entre-soi,..
Ces décideurs sans expérience,
Le fait d’être rentrés à l’ENA,..
La cause est acquise,..
Ici,... pas de surprise,..
Fin de classe,..
Pas de panique,..
L’école est mécénat..  
Quelle que soit ‘ta’ science
À l’ENA,..
Tout le monde à 10 !
Tout le monde trouve place..
Sûrement pas,... à sa place,..
Mais ami(es),..
Ici,.
Qu’importe des compétences,..
Le niveau,..
Ces quant-à-soi,..  ces ‘tout-beau’
Ces outrecuidants,..
Sortis de la cuisse de Jupiter,..
Sont la crème des crèmes,..
Tels des tournesols,..
Ils n’auront de toute leur carrière
Pas,... besoin d’une boussole,..
Dans le cul,..
Seule une girouette,..
Ces trou-du-cul,..
Ces marionnettes,..
Se mettre dans le sens du vent
Celui,.. des gouvernements.... 

Ces énarques,..
De quelles expériences
Peuvent-ils se réclamer.. ?...
La vache boit du lait,..
Les poissons sont carrés,..
La plupart,.. n’ont pas même de conduire leur permis,..
Ces gens-là, n’aiment pas l’échec...
Désormais,.. tout, tout leur sera acquis !
L’ENA,.. ces cancres,..
N’ont jamais
À se défendre,..
Jamais...
Sachant que leurs tenants,
N’auront aucune intelligence,..
Si ce n’est de rire bruyamment,..
Ces rires instruits, et commandés,..
Bouche ouverte grande,. belles dents,..
Tout en cette école est faux,..
Sonne faux..
Seul truc,.. la prestance,..
Jouer avec les faux-semblant,..
Est de cette école,.. marque de es qualité..
Et ces gens-honnêtes,..
La fleur aux dents,..
Sont partis en guerre,.. avec,.
Celui-dont-on-ne doit-plus-jamais-prononcer-son-nom,
Là,.. sans masque,. sans protection,..
À grands coups de scoop Tv
Ils allaient la chloroquine,.  rejeter,..
La Buzin,.. de la déclarer poison,..
Les murmures sous l’oreiller,.. de Lévy
Ne sont ici,...  nullement d’intérêt confit... ?!!?

Où sont nos intelligences,.. ?
Elles osent employer,..
Un terme raciste...
Limite ségrégationniste,..
« Distanciation sociale »,....
C’est là une solution radicale,..
Naïvement,..
Je pensais qu’elle était plutôt,.. sanitaire...
Candidement,
Sanitaire....
Et ces cons-là,.. sont persuadés,
Que la planète,... sauveront,..
Celui-dont-on-ne doit-plus-jamais-prononcer-son-nom,
Fait de cette affaire,.. son affaire...
Le con !
Donne toutes ces attentions,
Pour Big Pharma,.. et leurs vaccinations,..
Hier,..
Celui-dont-on-ne doit-plus-jamais-prononcer-son-nom,
Jupiter,..
Aujourd’hui,..
Le messie !...

Le contre-pouvoir,..
À ces lumières,..
À ces énarques
À ces technocrates,..
Serait,.. le parlement.. ?!?!
Qui.. ?
Le parlement,.. contre-pouvoir... !???
Qui.. ?
Ce monde d’absents...
Ce monde de bonifaces,..
Quitteraient en rien leur place,
De la démocratie,.. hier le fleuron,..
Aujourd’hui à genou,.. soumis,... 
Ne sont plus que des brimborions,..
Nos intelligences,... ?
Sans contre-pouvoir,..
Ces énarques,.. ont encore nombre d’années...
À occuper plateaux TV,...
Leurs lumières,.. sont nos obscurités....
Nos obscurités,..

Mais ami(es)
Comme à l’accoutumée,..
Vous n’êtes toujours pas obligés de me croire,.. à me suivre,.. ou pas !
Ou pas !
Ou demandez à Benalla...

Christian,....     le 1 octobre 2020

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.