Où sont nos députés,... ??

Où sont nos députés.. ? C’est l’été,... Quand les augmentations de tous côtés, Gaz,. carburants, électricité Vont augmenter,.. Vont faire trous dans toutes les bourses,.

Où sont nos députés,... ??

Où sont nos députés.. ?
C’est l’été,...
Quand les augmentations de tous côtés,
Gaz,. carburants, électricité
Vont augmenter,..
Vont faire trous dans toutes les bourses,.
Mais eux,.. nos députés,..
Ne font jamais,..
Jamais,..
Les courses...
Sous la clim,..
Zapette scotchée
Sur Arte,... BFMTv.... !

Où sont nos députés.. ?
C’est l’été,..
La rue est en foire,..
Toujours en déboire,.
Tous les samedis défilent,..

Plus de 2 millions d’âmes en colère,
Lors qu’elles seraient mieux au soleil,..
À user d’autres vocabulaires,..
Tout en se passant de l’ambre solaire,..
Mais non,.. la rue depuis 4 ans,..
Au fascisme de ce gouvernement,..
Montre son courage,.. sa rage,..
À l’encontre de l’ignominie silencieuse,...
Ignominie méprisante,.. d’une classe dirigeante,..
Qui pue,.. qui sue,..
De son arrogante pestilentielle vomissure... !

Où sont nos députés.. ?
C’est l’été,..
Ne vous inquiétez point sur leur sort,..
De leur nuit font leur sommeil,..
Le député dort... !
Ils n’ont plus de discours à préparer,..
« Messieurs,.. chers administrés,.. »
Ils ne vont plus sur les marchés,..
Ces colporteurs depuis fort longtemps,..
Ne colportent plus rien,..
Ces honnêtes locataires,..
Tant de privilèges qu’ils ne sauraient se débarrasser,..
Retraites,.. crédits,..
Emprunts,.. frais de décès,..
Même le passe-sanitaire,
Ne fait partie de leur gestes barrières,..
Nos députés,..
Colporter sur les marchés... ?
Sont si creux en dedans,..
Seuls intérêts premiers,..
Leurs émoluments et leurs deniers,
Devant la baveuse parole du fascisme,..
Leur fesses,.. seul pragmatisme.. !
Ouvrent aux Capital,..
Leurs fesses aux ruissellements,
Aux concitoyens,... si fatal....
Si fatal... !

Députés...
Sur la plage abandonnée,
Corps prélassés,..
Pieds,... orteils écartés,..
Il n’y a pas à en douter,..
Parasols dépliés,..
La plage peut s’animer,..
Vos soucis leurs sont bien éloignés,..
Les LaRem,.. préparent leurs universités,..
Au vestiaires,.. à  l’entrée,
Toutes sortes d’intelligence à laisser,...
Ne faudrait faire ombre à Sibeth la déjantée,..
Véran,.. Salomon,..  aux propos décalés,..
L’autre dont l’Histoire ne fera papier,..
Sauf au fond du jardin,.. constipé
Bloqué,.. par sa terrible déculottée,..
Dans la cabane,.. du chagrin,..  affligé,..
Se fera applaudir,.. par tous ces députés,..
Qui désormais,.. iront dans le désert prêcher,.
Prêcher !

Ami(es),..
Il ne faudra jamais,..
Ami(es),..
Oublier,..
jamais... !
Effacer,..
Jamais,.. !
Le mépris,..
Enterrer,..
Jamais... !
Ont voté à point d’heure,..
Ces injections
Ces inséminations,..
À se faire tourner les clefs,..
Sans jamais avoir à parapher,..
À signer,..
Se sentir responsables,..
Se sentir coupables,..
Ces crapules,. ces forbans,..
Des responsabilités toujours absents...
Absents..
Traîtrise de tous ces assassins de la Liberté,..
Ces assassins aux droits,...  aux lois,..
Ces fourbes,. qui n’ont jamais
Jamais hésité,
Dans la gueule des loups,.. des vautours,. à nous jeter,..
Poison de mort,.. nous injecter,..
Jamais hésité,..
Ils devront payer,..
Payer...
Et là,.. ces députés,..
Ce ne sont pas les orteils qu’ils auront écartés,.. !

Le monde,..
N’est pas gouverné que,.. que  par des imbéciles,..
Mais seuls les imbéciles,..
Se montent la sauce,..
Tels les : Sibeth,.. Castex,.. Darmanin,. LaRem,
Celui dont l’Histoire ne retiendra nom,..
Le gigolo,.. le fanfaron,..
Le monde,..
N’est pas gouverné que,.. que par des imbéciles,..
Mais seuls les imbéciles,..
Se flattent,..  se gaussent,..
De le gouverner.... !

Christian   le 1 août  2021

PS,.. les moutons de bêler... !

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.