Promesses,..! Quand tu nous tiens !

Promesses,..! Quand tu nous tiens ! Promesses ! Quand tu nous tiens ! Quand tu nous étreins,... Ne fais pas le bien, De nos lendemains..

Promesses,..! Quand tu nous tiens !

Promesses ! Quand tu nous tiens !
Quand tu nous étreins,...
Ne fais pas le bien,
De nos lendemains..

Promesse de l’inversion du chômage...
Quel rêve,... belle image,...
Fabuleux voyage,...

Immortel mirage...

Promesse à notre éducation nationale
De donner à tous les élèves fortune
100 % de réussite au BAC,.. c’est dans les annales,
Seule,... promesse tenue depuis des lunes...

Réduire enfin le déficit public,
S’accroche, te suce comme un tique
Mais fait choux gras aux fonds vautours,
Copain, copinages au Luxembourg...

Le travail,.. le travail,...
A tous les gouvernements, un épouvantail,..
Fumiste promesse,... réhabiliter le travail,...
Quand usines, machines partent à Shanghaï... !

Jadis un salaire même petit
Faisait avec famille,.. logis,...
Désormais,... deux salaires,...
Font à peine,... pauvres locataires...

Maîtriser l’immigration,...
Phénoménale imagination,
Des mots et maux,.... pour unique solution,...
Flots incessants, abordages,.. font surpopulation... !

Promesses de fraternité des politiques,
Mais comment toucher aux députés le fric
Aux sénateurs, privilèges leurs crédits,
Que de belles volontés,... anéanties...

Préférence communautaire,... être protection,
Protéger, se défendre face à la mondialisation,
Protéger nos agriculteurs,... l’alimentation,
Mais les polonais achète aux US leur aviation...



Les hauts-fourneaux de Florange
Ne devaient jamais tombés dans la fange,
Promesses Sarko-Hollando-Macronistes,... louanges
Trahison des hommes,... rien en échange....

L’enseignement universitaire au rang mondiale,...
La recherche,... les professeurs,.. sont à poil
A prendre des étudiants le tout-venant,
A passer ici et là quelques années à l’abri sur ces bancs....

Que de promesses non tenues,...
Des impôts qui devaient jamais être venus,
Le politique,... est un parvenu,...
Qui se fiche,... se branle,... de nous mettre à nu....

A nu !...

Mais cela ami(s),... vous n’êtes toujours pas obligés de me croire,... à me suivre,... ou pas .. !

Christian le 3 avril 18

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.