Égalité,.. ? Seront-ils jugés ... ?

« Un mal qui répand la terreur, » « Mal que le Ciel en sa fureur, » « Inventa pour punir les crimes de la terre, »  La Fontaine  Le Covid,.. ainsi est son nom ! Capable un jour d’enrichir

Égalité,.. ? Seront-ils jugés ... ?

« Un mal qui répand la terreur, »
« Mal que le Ciel en sa fureur, »
« Inventa pour punir les crimes de la terre, »  La Fontaine 
Le Covid,.. ainsi est son nom !
Capable un jour d’enrichir
Celui dont l’Histoire ne retiendra nom,..
Une pandémie pour nous faire mourir,..
Nous faire périr,..
Lors,..
Celui dont l’Histoire ne retiendra nom,..
Au Covid,.. ainsi est son nom !
Lui déclara la guerre...
Nous sommes en guerre !
Se mit-il à con-fabuler
En branle  ses mercenaires,..
Sibeth, Schiappa,.. Castaner,..
Toutes leurs unités préparées,..

Le Covid,...
Ils allaient réussir,.  fiers,..
Être forts,.. le frapper...
Le terrasser !
Mais l’ennemi,..
Le Covid,..
Est un malin,..
Putois,.. sournois,
Se rie,.. des lois...

Le Covid,...
Malin,.. a sauté les frontières,..
Putain... !
Pas de gel,. .. de masques,.. rien !
Rien !
Si si, sauf à Marseille,..
l’IHU,... son mentor est sans pareil,..
Lui,.. il soigne à la Chloroquine,..
Lui,.. il connaît ,.. les médecines,..
Lui te fait vivre,..
Les autres te font mourir,..
BFMTv se moque,..  raille,..
Cet hirsute,.. Raoult,..
Pas homme des partouzes parisiennes
Réceptions mondaines,. ministériels raouts
Les Véran,.. Salomon
À la traîne ces épouvantails..
Celui dont l’Histoire ne retiendra nom,..
Se veut chef de guerre,..
Se voudrait lion,..
Un montre de combat,..
Lui,.. qui n’a jamais tenu un fusil en bois,..
Notre Tartarin de Tarascon
Dit le « tueur de lion »,
Le Covid lui a mis dans le fion,...
Le fion.. !

Notre chef de guerre,..
Lui Jupiter,.
N’ayant pas de remède en sa besace,
Interpelle le ciel,..
Qui demande quelques sacrifices,
Afin du sort,.. le conjurer...
Le peuple de France,
Aurait importuné le ciel
Offusqué,.
Il faut que ce peuple de France
Se repentisse,..
Tous les contaminés,..
Sont les fautifs,. les coupables,..
Les traduire en Justice,.
Mais avant,..
Les humilier par la Police,.
Coupables,
De cette pandémie,..
Ces minables,
Doivent se dénoncer,..
Lallement cet incompétent,
_ « Faut les interner »,..
Lui,.. n’appartient pas à cette classe,
Comme ses congénères,..
Ces autres renards, et hyènes,..
Ne sont pas du même côté de la barrière...

Les services de Santé,..
Les pôôôvres,..
Toujours rien pour soigner,..
Les pôôôvres,..
Contre le Covid,..
Pas de lits,..
Que couloirs pour mouroirs,
Comme on dit dans l’armée,..
Quand tu es dans les tranchées,..
Loin très loin de l’arrière,..
Où les chefs et leur tasse à thé,..
Jactent,.. pérorent,..
Le fantassin sait lui
Que face à l’ennemi,
Seul face à son destin,..
Pour faire combat
Donne son corps,..
N’aura que « la bite et le couteau »...

Macron,..
Celui dont l’Histoire ne retiendra nom,..
Excuse,.. se donne
S’auto pardonne,..
Ces gens-honnêtes,
Schiappa Véran,.. Sibeth,..
Ne seront jamais jugés pour incompétence,..
Même le sujet premier pour offense,..
Par contre ces tueurs aux LBD,..
Leurs chefs d’ordres,.. les donneurs,..
Malgré la liste des trépanés
Des blessés,..
Des amputés,
Des énucléés,
Des décédés,
Pour faire contre feu,..
Font jouer la Sécurité,.
Darmanin et ces policiers,
Marchant contre l’Assemblée,
Faire pression sur les députés,..
Cela s’appelle un « Coup d’État »....
Un Coup d’État !
Mais seuls les Généraux,..
Seront menés à l’échafaud,..
Leur crime... ?
Une Tribune... 
Pas un putsch,.. une sédition,..
Cette peccadille fut jugée un cas pendable.
Dire du mal d'autrui !
En la personne,..
Du pt’it bonhomme,..
« Quel crime abominable ! »
« Seul la mort serait capable »
« D'expier leurs forfaits.. ! »
Et Macron,.. leur fit bien voir...

Ami(es),..
Ce Jean de la Fontaine,..
Quand même....
Ami(es),...

« Selon que vous serez puissant ou misérable,
Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir. »

Christian    le Vendredi 4 juin 2021

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.