Une histoire,.... Manu ! Racontée par Juju !

Une histoire,.... Manu ! Racontée par Juju ! Une cour d’école,... Un préau,.. Hier,.. là, au fond de la cour,.. Près de cabèches sales, Où se jouaient, se déjouaient Les secrets d’alliances de guerre,

Une histoire,....  Manu ! Racontée par Juju !

Une cour d’école,...
Un préau,..
Hier,.. là, au fond de la cour,..
Près de cabèches sales,
Où se jouaient, se déjouaient
Les secrets d’alliances de guerre,
La cour de récréation,..
Merveilleuse école de la vie...

Il y avait le malin,..
Le Manu,... freluquet,
Toujours,.. à manigancer,..
Combines,... très disposé..
Déjà chargé,.. de belles destinées,
S’imaginait,... rêvait..
Quand je serais grand,..
Je serais,.. je serais,.. oui ! Géant !..

Juju,.. qui avait tout entendu,..
Tu ne seras jamais géant Manu !!!
T’as même pas encore,... de poil au cul...
Trouve-toi un autre destin,..
T’as le choix,... tu es si malin,..
Alors,.. Juju,... je serais Zorro !
Zorro ! Zorro ! ???
Mais ce n’est pas le bon héros,...

Juju !  Zorro ! Pas le bon héros.. ?
Mais non ! Manu !
Il défend la veuve et l’orphelin Zorro !
Toi Manu,.. t’es plutôt ! Lacoste et Montblanc,
Manu ! Tu ne joues pas sur le même banc ,
Toi trou-du-cul,...
Tu ne défendras jamais l’orphelin,..
Trop pourri,.. pour ce destin ... !

Elle était longue la récrée
Là,... près des cabèches,..
À se disputer le partage du monde,
Tandis que les filles faisaient ronde,...
D’autres timides et pimbèches,
Faisaient le pied de grue,..
Matant allègrement le p’tit Manu...
Déjà,.. très attiré, par les allongées......

Manu,.. malgré ces idées,..
De son héros,.. n’arrivait pas à se décider,..
C’est alors,...  que sans l’avoir senti venir,..
Avec une souplesse féline de cougar,...
Une main féminine s’en vint sur l’épaule de Manu !
Il sera,... il sera,.. il sera Jupiter notre Manu !
Madame dit Juju ! Jupiter !...
Oui ! Jupiter ! Dieu pour les hommes et la Terre... !

Pendant que certains couraient après le furet,...
Elle, madame la science,.. s’assit sur le muret,
Nous fit un cours méthodique,..
Sur le machiavélisme, critère du politique,
Qu’elle sentait,.. de son protégé très affirmé...
Mais madame ! Manu,.. est trop rat de terre,...
Rat de terre Juju ! Ou ras de terre... ?
Il sera votre Manu... Dieu Jupiter.... !

Le Juju,. n’en revenait pas,...  énôôôôrme !
Manu ! Un géant !?... Il était hagard...
Notre féline cougar,..
S’en était,... du Manu entiché,..
Allait-il,.. près des chiottes,...  là,
For l’odeur,... se rapprocher à cette idée,
Se rappeler ces propos,.. demain,.... ?
Déjà,.. descend du muret,... le prend par la main... !

Au fond d’une cour d’école, naissent ainsi,...
Des histoires,... aux destins merdiques,
Qui comme glaçons,...  fondent au soleil,...
D’autres machiavéliques,..
Derrière la porte des cabèches,... terminent leur vie,...
S’échappent,...  happés par la fosse septique,..
D’autres,.. malheureusement pris par une main,..
Vous changent votre destin.....

Votre destin,..

Mais ami(es),..
Vous n’êtes pas obligés de me croire,... à me suivre,. ou pas !
Ou pas !
Ou demandez à Benalla !

Christian le 5 décembre 19

PS !

Mais Juju,..
Pointe de compas usée,..
Sur l’arrière de la porte des cabèches,
Pas gravé, une antisèche....
Une vérité,... anticipée... 

Manu Jupiter !
Fera grand bruit sur Terre,..
Désert,... colère,
Main qui tient fait pas destin,
Honneur,.. gloire,.. et beauté... !......

Sacré Juju .....

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.