Présomptueux,... Jupiter... !

Macron ! Chez Rothschild,.. fallait rester, De vous-même, fallait vous méfier, Putain que c’est dur,... Vous appeler monsieur le Président, Vous qui n’avez aucune commisération, Aucune compassion,...

Présomptueux,... Jupiter... !

Macron !
Chez Rothschild,.. fallait rester,
De vous-même, fallait vous méfier,
Putain que c’est dur,...
Vous appeler monsieur le Président,
Vous qui n’avez aucune commisération,
Aucune compassion,...
Votre cerveau,. est un vide-ordure,
Que dis-je une grosse benne de déjection,..
Tant sont vos mépris et vos injures...

Macron !
Hier vous vous preniez pour Jupiter,..
Aujourd’hui,.. votre place est aux enfers,..
Vous vouliez même du soleil, être aimé,
Dans l’abîme des abysses
Comme Icare,... à finir noyé
Que par vantardise..... vanité
Luxure, orgueil,... fierté...
Trouverez place auprès d’Anubis....
Auriez-vous oublié vos cours de philosophie
« memento mori »... !

Macron,...
Vos soirées avec Hollande,.. Sarkozy,
A jouer au Monopoly,
Le monde à vous partager,
Droite,... Gauche,.. qu’importe,
Ici,.. vos pensées sont ferrées
A Rolex,.. Cartier et autre Saint Laurent,
Gauche,... Droite, qu’importe,
Qui vous introduit...
Du moment que huilé,... est le conduit..... !

Macron !
Vous qui prônez,
« La destruction créatrice »
Théorie du ‘‘tropcon’’,
Sous tes serres prédatrices,
L’industrie française,... est à l’agonie,..
A vau-l’eau,.. l’économie,
Le social,... est un long cortège funéraire,
Alimenté par vos Hauts-fonctionnaires,
Darmanin, Griveaux,... aux ambitions patibulaires...

Macron !
Vous avez les dieux, par trop provoqué,
Ne fallait pas les déranger....
Qu’un mortel non introduit,
Se prenne pour Jupiter le flamboyant,
Zeus ! Le tout puissant....
Ils ont été humilié... avili,
Osez,... faire main basse sur l’Olympe,
Zeus,... envoya ses Titans ; les Gilets Jaunes...
Reprendre l’Olympe et son royaume,.....

Macron !
Vous avez oublié le but de la mission,
Vous confondez vos intérêts,...
Vos prêts,
Vos actions et autres commissions,
Avec nos contributions,
Nos taxes et impositions
Avec la responsabilité de la Nation,
Vous n’êtes plus l’homme de la situation,...
Faite œuvre de charité,... démission !

Démission,

Mais ami(s),... vous n’êtes toujours pas obligés de me croire,.. à me suivre.. ! Ou pas !
Ou,...; demandez,.. à Benalla !

Christian le 3 mars 19

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.