Celui-dont-on-ne-doit-plus-jamais-prononcer-son-nom

Plus jamais,... Plus jamais,. Devrons prononcer son nom,.. Plus jamais,.. Jamais ! Jamais,.. Jamais un président de la République,... D’une Nation démocratique,.. Avec une Justice, un exécutif,.. un législatif,.. N’aura été aussi meurtrier,.. oppressif.... !

Celui-dont-on-ne-doit-plus-jamais-prononcer-son-nom

Plus jamais,...
Plus jamais,.
Devrons prononcer son nom,..
Plus jamais,..
Jamais !

Jamais,..
Jamais un président de la République,...
D’une Nation démocratique,..
Avec une Justice, un exécutif,.. un législatif,..
N’aura été aussi meurtrier,.. oppressif.... !

Jamais,..
Un quinquennat,..
Sans un weekend de calme plat,..
Où des bandes hors la loi, armées par des commissaires
Assassinent les misères,... les colères,..

Jamais,..
Un quinquennat,..
Sur son peuple tiré,.. n’aura
Visé,.. éborgné,.. à coups de LBD,..
Seul un pouvoir fasciste pouvait oser !

Jamais,..
Jamais d’une République,.
Députés, sénateurs, se seront rendus autant coupables,
De cet assourdissant silence impardonnable,..
Semblable,.. sous Staline,.. ces apparatchiks....

Jamais,..
Un président,.. moqué se sera,..
Du grand National,... débat,...
3 mois,.. de show,.. à 12 millions d’euros,..
Bilan... ? Zéro !

Jamais,..
Sans commisération,.
Sans compassion,..
Aux victimes, décès de leurs incuries,
Le moindre mot,.. jamais !

Jamais un président,
Autant mouillé,... par des affaires,
Alstom, Platini,.. Kohler,
Ferrand, Benalla,..
Les ‘mot-dits’ ces ‘Sans rien’,. les ‘kwassa-kwassa’... !

Jamais un président,
N’aura été,.. aussi méprisant,
Offensant, insolent,
Suffisant,
Arrogant...

Un président se prenant pour dieu,
N’aura été,.. aussi vaniteux,
Dédaigneux,
Orgueilleux,
Prétentieux...

Jamais,
Dans les livres d’histoire
On écrira autre mot,..
Homme du costard et chaussures crocos,
Ne fut qu’un psychopathe,.. notoire.... !
Notoire,..

Mais ami(es),..
Vous n’êtes toujours pas obligés de me croire, à me suivre, ou pas !
Ou pas,.
Ou demandez Benalla

Christian le 2 juillet 2020

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.