Mais,...tout le monde s’en fiche,...

Mais,...tout le monde s’en fiche,... Avant,.. à Noël,.. une guirlande, un sapin, Aux enfants offerte une orange, Dans les écoles, les municipalités
 Pour des crèches,... les bambins, Personne ne se faisait guerre, rivalité,
 Maintenant tout cela fait des histoires, Et le monde entier est en foire..... Mais tout le monde s’en fiche,...

Mais,...tout le monde s’en fiche,...

Avant,.. à Noël,.. une guirlande, un sapin,
Aux enfants offerte une orange,
Dans les écoles, les municipalités

Pour des crèches,... les bambins,
Personne ne se faisait guerre, rivalité,

Maintenant tout cela fait des histoires,
Et le monde entier est en foire.....
Mais tout le monde s’en fiche,...

Désormais, notre République,
Se fait bouffer ronger
Par un État dans L’État muselé,...
L’état Islamique,
Impose ses codes ces lois
Le peuple France en perd la foi...
La France est fissurée...
Mais tout le monde s’en fiche,...

Les agressions sexuelles ont amplifié
Les agressions homophobes
Les offensives ‘sémitophobes’,
Par les textes du Coran encouragées

L’homme pur du Livre,... Mahomet
Prit noce Ayshah qui n’en avait pas sept !
Le musulman serait pur comme son prophète,....
Mais tout le monde s’en fiche,...

Sans l’Islam nos banlieues seraient cosy,
Sans ces prêcheurs auto-proclamés
La vie serait souriante dans les cités,
La ville des rois de France serait toujours Saint-Denis,
Nos policiers seraient plus sereins,
Sans cesse caillassés pour un voile, un rien ...
Mais tout le monde s’en fiche,...

Sans l’islam,.... nos armées
Seraient plus diligentes
A répondre aux guerres déclarées,
Mais combattre, batailler
Contre leurs frères n’est pas halal
L’ennemi universel au monde est l’islam
Et s’autodétruit même,... quand il y est isolé
Mais tout le monde s’en fiche,...

Sans l’islam,... nos animaux,
N’auraient hors du couteau
A souffrir des heures, se vider de son sang
Comme s’y opposât jadis B. Bardot
Auraient des abattoirs plus décents,
Mais des humains comme des bêtes
Ils les égorgent,.... buveurs de sang,...
Mais tout le monde s’en fiche,...

Sans l’islam, une jeune fille musulmane
Pourrait épouser, un barbare
Sans se convertir, se soumettre,
Mais déjà, le voile fait barrière,
L’immigration doit être intégrée,
Mais sans jamais aux autres se dégrafer
Les filles sont des putes sauf ma mère,
Mais tout le monde s’en fiche,...

Sans l’islam, notre service de Santé
Serait tranquille à travailler avec sérénité
A sans cesse un jaloux mari évacuer
A souvent prendre des coups de ces aliénés
Quand ils font la queue au guichet
S’emportent et cassent tout au grand complet,
Ne se calmeront que sur excuses des soignants désarmés...
Mais tout le monde s’en fiche,...

Sans l’islam,... nos rues, nos trottoirs
Nos parcs et jardins,.... hier laïcs
Sont désormais en état d’occupation,
Opération de force contre-républicaine....
Sont devenus lieux de prières,... nos dortoirs
Hall de Facs, vestiaires d’usines, sont possessions
Il leur faut de l’espace public, à la lie boire....

Mais tout le monde s’en fiche,...

Sans l’islam,... encore et encore,
Nos enfants juifs, chrétiens, athées
Pourraient dans les écoles laïques se rencontrer,
De la Shoah,... Charles Martel on pourrait en parler...
Mais,... avec l’islam,,... l’histoire est silence.... pas éclairée,
Tout ce qui n’est pas musulman est haram,
Ce qui se passe dans un harem, ne fera un kilogramme,
Mais tout le monde s’en fiche,...

En France on fait taire des églises les clochers,
Mais à Nanterre, Tours, Clermont-Ferrand,
Déjà,... résonne l’appel de la mosquée
Quatre fois en hiver et trois en été,
Des villes opinent déjà l’Adhan en public auditoire
Salafistes, Chiites, ‘Soufistes’ ,.... cacophonies et foires !

L’église qui sonne,.. fait trop peur,... répudiée...
Mais tout le monde s’en fiche,...

Sans l’islam,... plus de revendications alimentaires,
A dénoncer l’affligeante silhouette d’un sapin à Noël,
Obligé d’accepter les accompagnatrices voilées scolaires,
Ne pas dire, dénoncer, les dangers du halal et son fiel,
Peut-être davantage de places en nos prisons
Mais là,... je sens que je vais aller au cabanon,
Notre pays est défiguré,... nos lois se morfondent....
Mais tout le monde s’en fiche,...

Sans l’islam,... il n’y aurait plus une fois par an,...
Ce carnaval de Ramadan,
Qu’on nous impose,... nous fait avaler,
Qui empêche à travailler tout musulman
Et ce,.. tout un mois durant.....
Alors qu’à la télé,
Des météos,.... Fêtes et Saints se sont volatilisés....
Mais tout le monde s’en fiche,...

Sans l’islam,... les jeunes filles plus excisées
Ces jeunes filles au bled rapatriées,.. et mariées,
Ces femmes mariées sans protection juridique
Femmes rejetées ,...à la rue, répudiées,
Ces unions religieuses sont à sens unique,
L’État Français et son principe Liberté-Égalité-Fraternité
Oublie,... se tait du sort de ces femmes voilées...
Mais tout le monde s’en fiche,...

S’en fiche,...

Mais ami(s),... vous n’êtes toujours pas obligés de me croire,... de me suivre,.... ou pas... !


Christian le 8 octobre 17

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.