Les Enfoirés,... des enfoirés..... ?

Les enfoirés,... Tu sais ces bêtes de scènes Qui arrivées sur le plateau, Font péter les sonos, Sempiternellement vous assènent, Salut à tous ! Vous allez bien ! La foule de répondre oui ! De reprendre,.. je ne vous entends point ! La foule encore,... ouiiiiii ouiiiii ouiiiiiii ! Et la bête de scène entame son récital ! C’est là le minimum syndical...

Les Enfoirés,... des enfoirés..... ?

Les enfoirés,...
Tu sais ces bêtes de scènes
Qui arrivées sur le plateau,
Font péter les sonos,
Sempiternellement vous assènent,
Salut à tous ! Vous allez bien !
La foule de répondre oui !
De reprendre,.. je ne vous entends point !
La foule encore,... ouiiiiii ouiiiii ouiiiiiii !
Et la bête de scène entame son récital !
C’est là le minimum syndical....

Les enfoirés...
Aujourd’hui,.. vide est la scène,
Pourtant,
Les spectateurs sont là,... réunis,
Pourtant,
Les gilets jaunes dans la rue
Tous unis,
S’impatientent de leurs venues,
Là,.. ce concert,
Ne semble pas leur affaire,
Les enfoirés,
Au micro sont aphones,
Aux actions,.. atones,...

Les enfoirés,...
Ces bêtes,.... de scènes
Sont restées à l’écurie,
D’autres en quelques porcheries,
Car à ne pas se taire,
Font de Macron, son apologie,
Car à ne pas se taire,
Certains comme le « rigolo de Camping »,
A son idée première
N’a eu rien de mieux que de s’y défaire...

Les enfoirés,...
Pourtant s’est fait mousser,..
Pris grand pognon,
A louer les charmes des congés
De madame, monsieur,... Martin,...Dupont,...
Son prochain personnage,
Entre le jeu de rôle,
Être drôle,
Ne fera ni succès ni avantage,
Monsieur le rigolo de Camping,
Sera sans doute un putching-ball,
Sans doute va subir un bashing,
Ce qui serait là,... moindre des politesses
Lui qui,...
Sur le compte des GJ,.. lui,...
S’est fait grande richesse... !

Les enfoirés,...
Seront sûrement à être déboutés,
Ils pourront toujours allez
Sur CNEWS, TF1,... BFMTv,
Là, est la place des aliénés,..
Au maître,.. vassaux subordonnés,
Les enfoirés,...
Et ces autres BHL, Cyril Hanouna et Bern
Crient : Liberté, égalité, fraternité,
Avec pour belle pensée,..
Je cite leurs propos !

La liberté s'arrête là où commence l'oppression
pour les autres : en empêchant
les commerçants de travailler,
les habitants de circuler,
en exerçant une contrainte sur le reste de la population,
la liberté a été bafouée. »

Les enfoirés,
A l’analyse de leurs propos !
Esclave ouvrier,
Tu as le droit d’être soumis !
Esclave salarié,
Tu as le droit d’être opprimés !
Esclave retraité,
Tu as le droit d’être (pardon) sodomisé !
Esclave chômeur ou licencié,
Tu as le droit d’être assujettis !
Toi l’ouvrier, toi l’ouvrière,
A ta place prolétaire,... !
La populace !!!
A ta place,... !

Les enfoiré,...
Leurs seigneuries sont touchées
Souffrent du manque à gagner !
Caviar, champagne viennent à manquer,
Gilets jaune ! Vous déconnez !
Vous déconnez !

Les enfoirés,...
A tous ces propos de bobos...
Il faut sans doute leur lever un gros doigt !
Sans doute,... comme à celui qui est leur roi !

Ah ! Ça ira, ça ira, ça ira
Les aristocrates à la lanterne !
Ah ! Ça ira, ça ira, ça ira
Les aristocrates on les pendra !

On les pendra !

Mais ami(s),.....
Vous n’êtes toujours pas obligés de me croire, à me suivre,.. ou pas !

Christian le 9 décembre 2018

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.