Pardon ! Pardon,... mon Général,...
 le Rafale,... aussi !

Mon Général,... Vous devez être dépité,... 
 Si, si courroucé.... 
Mon Général,... Vous aviez su toujours, être un allié Juste un aligné, Mais jamais, Et sans regret, Un soumis,... un inféodé...

Pardon ! Pardon,... mon Général,...
 le Rafale,... aussi !

Mon Général,...
Vous devez être dépité,... 

Si, si courroucé....

Mon Général,...
Vous aviez su toujours, être un allié
Juste un aligné,
Mais jamais,
Et sans regret,
Un soumis,... un inféodé...


La cause mon Général
Était entendue....

Mais vos successeurs,
Toujours plus intelligents que la normale,
Se sont aux USA,... vendus ... !

Ces présidents,

- Génération Mitterrand,

La force tranquille,
* - L’homme de parole,
L’amoureux des casseroles,

- Le fanfaron Zébulon 

Avec son Karcher,

Ne fit pas trop l’affaire,
* - Flanby, un président normal
Ne put se la jouer royale,
* - Le dernier, majesté et roi,
La France ! Une chance pour toi !...

A laissé Alstom et ses filières,

A ces mains, ces intelligences étrangères,.... 


Pardon ! Pardon mon Général,
Mais qu’ont fait tous ces ayatollahs,

De notre République, notre État ?
Ont lapidé peu à peu nos savoir-faire,
Ami !
A notre super allié les USA,

Où Macron est reçu en pote,

France ! N’est plus que griotte...
Nos plus belles affaires,

Nos sous-marins nucléaires,
Ne sont plus protégés même en mer,

Ne sommes plus les maîtres de nos chaudières...

Ami !

Même à terre,
Nos centrales nucléaires,
Sont assujetties à leur bon vouloir,

A nous livrer pièces et accessoires,...

Jadis nos industries phares
Fières de leurs savoir-faire,
Désormais, dévastées,... sont déserts....

Nos armées,.. dans le brouillard,

Brouillés sont leur radars....



Pardon ! Pardon mon Général,
Vous qui aviez si bien réussi !

Dans un bel élan national,

EDF ! Barrages ! Énergies !

Nucléaire civil, militaire,

Réseaux routiers,
Universités,

Hôpitaux, services sanitaires,
Aviation, Transport, Rail,
Repoussant l’oncle Sam et son épouvantail,

L’autonomie hier réussie,

N’est plus que mirage 

Plus qu’une lointaine utopie.... !

Autonomie !.... Naufrage ... !

Sommes totalement,... rendus à leur merci !


Pardon ! Pardon mon Général,

Je pensais m’arrêter là,...

Mais,... mon Général,...
Notre sécurité est terriblement affectée,

Nos actions,... nos Voix,.. sont muselées.... 

Nos libertés d’actions,... sont bâillonnées... !

Du Rafale aux missiles et roquettes,

Sont soumis aux embargos des USA !

Moult composants de ces gadgets,
Sous licences américaines,

Leur donne droit ! 

Ami !
Leur donne ‘le droit’ !

D’en interdire notre négoce,...

Nos alliés,.. nos relations étasuniennes,

Nos si fidèles associés,... 

Ne vont point se gêner,
A saborder notre négoce,....


Mon Général !

Dire,... faire,...

Sont désormais,.. à la censure américaine soumises,

Mon Général !

Notre rôle, celui de marionnettes,

Tel Polichinelle,....

Râleur,... braillard,... un rien comique,....

Pantomimes,... cotillons contre roublardise,...

Mon Général ! 
Pardon ! C’est pathétique !...
Pathétique !....



Mon Général !

On est mal !!! 

On est très, très mal !
Mon Général,...... !



Mais ami(s),... vous n’êtes toujours pas obligés de me croire,.. à me suivre,.. ou pas ! Ou pas !



Christian le 9 août 2018

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.