Stupéfait,.. sonné,..

Je suis,... stupéfait,.. sonné,.. Assommé.. ! Qu’ai-je bien pu prendre sur la tête,.. Pour en être ainsi si,.. si touché... !? Qu’est-ce qui,.. ou quoi,.. Me fit de moi,.. Si défait,... si,... interloqué,... ?

Stupéfait,.. sonné,..

Je suis,... stupéfait,.. sonné,..
Assommé.. !
Qu’ai-je bien pu prendre sur la tête,..
Pour en être ainsi si,.. si touché... !?
Qu’est-ce qui,.. ou quoi,..
Me fit de moi,..
Si défait,... si,... interloqué,... ?

Une physique agression,...
Une altercation,...
Une dispute,.. lors d’une discussion,...
De vifs échanges,.. en contradiction.. ?
Nenni,.. nenni,...
Nenni les ami (es),...
Nenni !

Mais,.. alors quoi... ?
Venir ainsi,.. troubler ma foi,..
Me faire changer de choix.. ?
Ami(es),... vous narrer,..
Vous conter,..
Je vous le dois...
Enfin,... je le croix... !

Que vous,. vous aussi,..
Les ami(es),.. avez entendu,... là,
Tout comme moi !..
Essayant de pouvoir me ravitailler,
Mais surtout de resquiller,..
M’infiltrer,..
Pouvoir,.. remplir de victuailles,.. mon panier... !

Et là,.. en ces queues,..
Entendre la pétulance
La vaillance de ces troupes vaccinées,..
À chaque démonstration démonstrative,..
De leur pass-sanitaire,.. au gardien de ces lieux,
Ajoutant,...leur fierté,.. d’avoir offert,.. leur liberté
Pour gagner,.. ce droit,.. que ces ‘‘nonvax’’ ont refusé...

_ Même des :’’merci monsieur l’agent’’ !
_ Votre fonction,.. est une nécessité,..
_ Contre ces abrutis,.. qui refusent le vaccin,..
_ Il en va de notre,... immortalité,...
_ Nous ! On a les deux doses ! La troisième demain.. !
Fiers,.. et indifférents,... irresponsables,...  comme hier,..
Quand une étoile jadis te conduisait du Veld’Hiv à l’enfer... !

Que ceux qui se sont fait introduire,.. injecter,..
Qui se sont fait introduire,.
Par peur,.. par obligation,... ne se sentent ici,.. visés..
Ce poison,.. qui en a fait mille,.. mourir,..
Et qui n’empêche en rien d’être contaminants, contaminés
Ami(es),.. en aucune façon et d’aucune manière,..
Je ne saurai ici,.. leur faire procès,.. de cette affaire.. !

Là,.. aussi,.. en ces queues, de vaccinés,..
Ces queues, de Français bien disciplinés,..
Ceux qui font grand état de leur ‘‘immunité’’
Volubiles,.. le réconfort,.. de ne s’être point trompé,...
En première ligne,.. au combat,..
N’ont point donné,.. leurs fesses,.. mais leurs bras,..
Entre résistance et sodomisation,... n’ont point trouvé la solution... !

Les ami (es) !
Stupéfait,.. abasourdi...
Il ne manquait à ces fanfarons,..
Que le béret de Bigeard,.. au bras,.. les clairons,
Médaillés militaires,.. ‘‘ Grand-Croix de la légion sanitaire,..’’
Sauveurs de l’immunité collective,.. on se sent ici,..
Ami(es),... tout petit....

Au restaurant,..
Leurs airs condescendants,..
Hautains,.. toi le nabot,..
Toi l’apostat,.. le poulbot,..
Tu,... ne pourras montrer,..  ton ‘‘ vaxxie’’
Dernier trucs à la mode,.. ami(es),..
Montrer à la tablée,.. de ton vaccin,.. le selfie.... !

Et puis,... tous les autres,.. qui ont subi la loi,..
Partir en vacances, priorité sans choix,..
Prérogative,.. traverser une frontière,.. voyager,..
En leurs corps défendant,.. contre leur gré,..
Soumis au mal,.. ont été poussé,..
Se faire inoculer,..  injecter,.. empoisonner...
Mille futiles excuses,.. d’une liberté éphémère...

Si,.. si temporaire....

La liberté,... ne se gagne point à genoux,..
Elle se gagne debout !...
La liberté ne se quémande point,..
Elle n’est pas un cadeau,.. mais un droit,..
N’est pas une option,.. un choix,...
D’un quelconque seigneur roi,..
La liberté,... n’est pas à implorer....

À implorer,..

Christian   le 5 septembre 2021

PS,
Donner son corps à une expérimentation,..
À une vaccination,...
Uniquement pour partir en congé,..
Faut-il être tant en souffrance,..
Pour y donner là,.. une telle priorité,..
Ici,..  se tient sûrement la perte,.. de nos libertés,..
L’inconscience.... !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.