Pété de rire !..... Tireli et Pompon !

Pété de rire ! Ami(s),.. Veuillez excuser la formule, Pété de rire ! Mais au train où vont les choses, Il faut écrire comme l’on ‘kauze’ ! Et quand les Darmanin,.. Quand les Griveaux,... Ces bouffons du roi Exposent leurs langues de bois,

Pété de rire !..... Tireli et Pompon !

Pété de rire !
Ami(s),..
Veuillez excuser la formule,
Pété de rire !
Mais au train où vont les choses,
Il faut écrire comme l’on ‘kauze’ !
Et quand les Darmanin,..
Quand les Griveaux,...
Ces bouffons du roi
Exposent leurs langues de bois,
Qu’importe le verbe ou la prose,...
A ces clowns grotesques,
Leurs propos plongent dans le burlesque...
Sont persuadés qu’intacts
Vont sortir de ce foutoir,
Qu’ils ont mis en foire,..
Rires !

Je cite !
Les Tireli et Pompon
Darmanin et Griveaux,...
La formule,.. sortie du chapeau...
« Macron,...
Saura retrouver le cœur des Français ! »
Des Français....
Comment peut-on être aussi con !
Je vais me répéter
Amis,
Avoir fait tant d’études,
Pour être aussi con... ?

Ces énarques !
Avoir fait tant d’études,
Pour être aussi con
C’est quand même frustrant !
Dépitant,... décevant
Pour ce peuple
Qui s’est saigné
Qui a fait corvée,
Pour ce peuple,
Qui pour ces cons,
S’est sacrifié,
A renoncé,
Pour ce peuple,
Qui pour ces abscons,
S’est abstenu,
S’est retenu
Avant de descendre dans la rue,
Tous les ans à partir en vacances,
Afin que ces cons,
Et c’est là,.. terrible offense,
Fassent carrière
Sur notre argent,...
Toute,... toute leur carrière
Sur notre argent....
Argent.. !

De l’ENA,
À l’entrée,
Ces premiers de la classe,
Somme toute, idiot,..
A la sortie,
Encore plus sot...
Ont des oreilles d’âne,... comme Midas,..
La fonction ne faisant,... pas,
Accord,.. avec leurs cerveaux....
Ces énarques,
Qui au Trésor public ont coûté,
Par élève,...
La somme de 85000 euros l’année !!!!
Par élève,..
85000 euros l’année,....
Sans compter
Qu’ils perçoivent salaire
Pour cahiers et intercalaires....
Que c’est triste,
Pour le peuple,...
Tant d’abnégations,
Tant de sacrifices, de renonciations,
Que c’est triste,
Pour le peuple,...
Ces technocrates,
D’avoir fait tant d’études,
Pour être aussi con !...
Aussi con !...

Aussi con !

Mais ami(s),...
Vous n’êtes toujours pas obligés de me croire,.. à me suivre,.. ou pas ! Ou pas !

Christian le 9 décembre 18

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.