Christian Prost
Maître d'Armes - Enseignant de vie !
Abonné·e de Mediapart

1107 Billets

0 Édition

Billet de blog 12 déc. 2021

Zemmour ! Consternant,... affabulant,...

Oublier les immigrés,.. Pour soi-disant sauver 20 milliards d’euros... ! À penser,.. que bien à-propos, Cela ruissellerait en nos assiettes, Pour changer de Macron et ses miettes ??

Christian Prost
Maître d'Armes - Enseignant de vie !
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Zemmour ! Consternant,... affabulant,...
***
Oublier les immigrés,..
Pour soi-disant sauver
20 milliards d’euros... !
À penser,.. que bien à-propos,
Cela ruissellerait en nos assiettes,
Pour changer de Macron et ses miettes ??
Vous prendrait-encore pour des cons... ?
« Celui qui veut de l’Histoire faire nom »,..
20 milliards d’euros... !
À sauver,..
Des immigrés,... le flot... !
***
Amis,..
Vous invite à lire les écritures,
Sans fioritures
De Charles Prats,..
« Cartel des Fraudes ‘ 2 ’ »,
Pourquoi pas aussi le ‘ 1 ‘
De la France,... ses élites,
Chaque année,.. ses richesses délitent,
Les vraies fausses cartes Vitales,
60 Milliards d’euros annuels,...
Les fiscalisations,.. défiscalisées,
Les impôts optimalisés,..
100 Milliards d’euros annuels,...
Évasions fiscales,..
Encore un coup rectal,
200 Milliards d’euros...
***
Amis,
Le livre,.. acheter,.. il faut
1000 milliards annuels,
Partent en fumée,..
Sous l’acquiescement,..
De nos grands chambellans,
Du gouvernement,..
Ces Énarques...
Font la navette,
Pantouflages,
Ménages
Sont les termes à l’usage,
Pour ces voyages
Voguent,
Du privé au fonctionnariat
Croisent,
De l’Administration à la corruption,..
Naviguent,
De l’Administration à la concussion,
Faut en finir avec ces rats,.. ces mulots,
Qui n’ont pour seuls intérêts
D’en prendre toujours par trop,..
Comptabiliser,.. leurs infinies,.. annuités... !
***
Ceux de Droite
Entre Pécresse,.. Zemmour,..
Bayrou,... les Verts,..
Le RN,.. le LR,
Les Écolos, Jadot,
Hidalgo,
Montebourg,
Au deuxième tour
Feront ralliement
« Celui qui veut de l’Histoire faire nom »,..
***
La Gauche
Va louper le coche,
À ceux qui s’en mettent plein les poches,
La Gauche
Va louper le coche,
Ses opposants,
À la télé,.
Ne font que cinoche....
Ces cons,..
Ont trop d’ego,
Ne désirent aucunement,
Changer de positionnement,
Tous ces cons,
Si est gagnant
Conquérant
« Celui qui veut de l’Histoire faire nom »,
Bal feront,
Tables belles ripailleront...
***
Heureux, contents,
Ces cons
Hilares,
Veulent en rien changer,
Modifier
Le sort des travailleurs,
Améliorer
Le camp des trimeurs,..
***
Heureux, contents,
Ces cons
Hilares,
En leurs plumards,
Sommeil sans cauchemars,..
Petits doigts sur la couture du falzar,
Tous aux plis du Capital,
Ces renards,. ces chacals,
Vont amplifier l’arsenal...
***
Pass-sanitaire,
Policiers surveillances vidéos,
Contrôler vos libertés,
Contrôler vos libidos,
Une assemblée muette,
Assemblée polichinelle,
Assemblées de marionnettes,..
Lois,.. votées par des absents..
***
La Gauche
Durant cinq années,
Sans doute pas assez,
Le peuple laissé,
Être,
Humilié, blessé, gazé,
Être,
trépané, amputé,.. énucléé,..
N'avoir pas assez,
Enduré,
Cinq années,..
***
Vous accuse ici,... sur ce papier,
Rousseau, Zemmour,
Marine, Jadot,
Pécresse, Hidalgo,
Montebourg,
De n’avoir jamais,.. jamais
Aimé
Ni la France,.. ni les Français,..
Pour eux la France,..
C’est la finance,
Vous accuse,... ici sur ce papier,
Du peuple,...n’avoir qu’abusé..
Vous goinfrer
Poches,... sacoches,
Faire abondance,..
***
Abondance...
***
Christian  le 12 décembre 21

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Aurélien Rousseau, l’autre caution de gauche de Matignon
Le nouveau directeur de cabinet d’Élisabeth Borne, Aurélien Rousseau, a été directement choisi par Emmanuel Macron. Sa réputation d’homme de dialogue, attentif aux inégalités, lui vaut de nombreux soutiens dans le monde politique. D’autres pointent sa responsabilité dans les fermetures de lits d’hôpitaux en Île-de-France ou dans le scandale du plomb sur le chantier de Notre-Dame.
par Ilyes Ramdani
Journal
Législatives : pour les femmes, ce n’est pas encore gagné
Plus respectueux des règles de parité que dans le passé, les partis politiques ne sont toujours pas à l’abri d’un biais de genre, surtout quand il s’agit de réellement partager le pouvoir. Nouvelle démonstration à l’occasion des élections législatives, qui auront lieu les 12 et 19 juin 2022.
par Mathilde Goanec
Journal
Orange : la journée des coups fourrés
Redoutant une assemblée générale plus problématique que prévu, la direction du groupe a fait pression sur l’actionnariat salarié pour qu’il revienne sur son refus de changement de statuts, afin de faire front commun pour imposer la présidence de Jacques Aschenbroich. Au mépris de toutes les règles de gouvernance et avec l’appui, comme chez Engie, de la CFDT.
par Martine Orange
Journal
Élisabeth Borne, une négociatrice compétente et raide au service du président
Ces deux dernières années, celle qui vient de devenir première ministre était affectée au ministère du travail. Tous les responsables syndicaux reconnaissent sa capacité de travail et sa propension à les recevoir, mais ont aussi constaté l’infime marge de manœuvre qu’elle leur accordait.
par Dan Israel

La sélection du Club

Billet de blog
Qu’est-ce qu’un premier ministre ?
Notre pays a donc désormais un premier ministre – ou, plutôt, une première ministre. La nomination d’E. Borne aux fonctions de premier ministre par E. Macron nous incite à une réflexion sur le rôle du premier ministre dans notre pays
par Bernard Lamizet
Billet de blog
par Fred Sochard
Billet de blog
par C’est Nabum
Billet de blog
De l'art de dire n'importe quoi en politique
Le problème le plus saisissant de notre démocratie, c’est que beaucoup de gens votent pour autre chose que leurs idées parce que tout est devenu tellement confus, tout n’est tellement plus qu’une question d’image et de communication, qu’il est bien difficile, de savoir vraiment pour quoi on vote. Il serait peut-être temps que ça change.
par Jonathan Cornillon