Flanby ! Même,... si tu revenais !

De la Corrèze, perdu très loin de la ville
 Une route sauvage, sous un ciel tranquille
 Tu veux le retrouver au bout du chemin
 Pousses la grille et soudain
 Le palais de l’Élysée au bout de l’allée 
Cette si belle maison que tu as quittée Où tu as lâché Sarkozy sur le perron Et où te raccompagne le fourbe Macron...

Flanby ! Même,... si tu revenais !

De la Corrèze, perdu très loin de la ville

Une route sauvage, sous un ciel tranquille

Tu veux le retrouver au bout du chemin

Pousses la grille et soudain

Le palais de l’Élysée au bout de l’allée

Cette si belle maison que tu as quittée
Où tu as lâché Sarkozy sur le perron
Et où te raccompagne le fourbe Macron...



Flanby,... même si tu revenais

Je crois bien que rien n'y ferait

L’amour est mort à jamais

Ton score fera si mal,... si tu revenais

Si tu revenais,...



Il va falloir chasser ton égo

Ce n’est pas quelques signatures,
Foires aux livres dans un centre commercial 

Quelque mots d’humour et ton air jovial 

Ce que tu avais promis, est encore en écho,

On t’avait tous attendu,... 

Sur un scooter, préférait déambuler,... à l’aube venue,...



Les années ont passé, reste loin absent 

Tu ne seras toujours qu’à contre-temps,.....



Flanby ! Même si tu revenais

Je crois bien que rien n'y ferait

L’amour est mort à jamais

Ton score fera si mal,... si tu revenais

Si tu revenais,...



Les années ont passé, reste loin absent 

Tu ne seras toujours qu’à contre-temps,.....



La Corrèze, serait trop triste de cette déculottée,

Ne pas confondre, isoloir,..
Et centre commercial en foire,
Des énarques sont vides leurs ciboires,
Personne ? Personne ? Pour ce narcissique réveiller ?


Flanby ! Même si tu revenais

Je crois bien que rien n'y ferait

L’amour est mort à jamais

Ton score fera si mal,... si tu revenais

Si tu revenais,...



S’il revenait,...

S’il revenait,...

Ami(s), vous n’êtes toujours pas obligés de me croire,.. à me suivre,.. ou pas ! Ou pas !



Christian le 12 août 18 



Avec l’aide involontaire de Claude François, et des auteurs: Buggy Vline, Jacques Chaumelle.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.