Barcelone,... Valls et les moulins à vent... !

Mais quelles mouches les ont-elles piqués...
 Quelles mouches,... ?
 Hollande,.. nous fait du retour le coup, A courir les centres commerciaux,
 Table pliante, l’air savant,
 Autographe jovial,
 Le VRP à la reconquête 
Pour une présidence normale....
 Et Valls,... son second rêve d’être premier,

Barcelone,... Valls et les moulins à vent... !


Mais quelles mouches les ont-elles piqués...

Quelles mouches,... ?

Hollande,.. nous fait du retour le coup,
A courir les centres commerciaux,

Table pliante, l’air savant,

Autographe jovial,

Le VRP à la reconquête

Pour une présidence normale....

Et Valls,... son second rêve d’être premier,

Et sans crier au loup,

Ira-t-il faire les foires aux bestiaux...

Chacun son terrain,... son terroir
Pas question de faire des fausse-couches,...


Fausse-couches !

Avant les marches à monter,..
Faut trouver les bons escaliers,

Ne pas la gueule s’y casser,

Il faut de l’essai,.. transformer... 

Pour Valls, expatriation en Catalogne,...

Parachuté, belle destinée, par une cigogne,

Lui le maire d’Évry,..

Deux défaites feraient rires le tout Paris,...

Quel égo démesuré,
Pour vouloir toujours jouer les Zorro,
Comme si la Catalogne attendait ce héros,
Valls ! Providence,...
Valls ! Évidence,

Valls ! Référence... !


La,.. référence..!

Miroir ! 
Miroir !
Ô mon beau miroir,...

Dis-moi ! Miroir !

Quel est,... le plus bel espoir,...

La plus belle alternative,

La plus belle expectative,...
Aux problèmes et autres foires,

Pour lesquelles je me déclare,

A chasser le brouillard,...
Dis ! Miroir !

Laisse-moi voir,...

L’image que tu renvoies,... l’espoir !...
L’espoir.. !



Comment le catalan,
Peut-il accepter qu’un perdant,

Se refasse une santé,
Dans une autre contrée,

Sans qu’il y ait un intérêt commandé ... ?

Pourquoi,.. chercher le pouvoir,... 

Toujours au bout de l’isoloir,....

Comment le catalan,
Peut-il souhaiter qu’un outrecuidant,

Viré sans autre forme de procès,

Puisse apporter bénéfice,.. supériorité,

A l’encontre de ceux qui l’ont balancé ... ?

Balancé !

Barcelone,...

Valls ! Tu déconnes... !
Ce n’est pas un lot de consolation,..

Pour une carrière politique ratatinée.. !

Barcelone,...

Valls ! Tu déconnes... ! 

Ce n’est pas un lot de compensation,...

Pour une carrière politique tronquée...

Auprès de LREM rustines,... a cherché,

Gentiment s’est fait raccompagner....
Mais,... se réveiller un matin,...

Se dire ! Barcelone !...
Mon destin !

Valls ! Tu déconnes !...


Tu déconnes !

Valls ! Valls ! 

Ô ! Valls ! Réveille-toi !

Même avec ta foi aux saintes fois,

Changes de miroir,...

Laisse-toi à boire,...

Des vérités naîtront du comptoir,...
Quelle belle destinée

Quelle prépotence démesurée,

Que vas-tu leur offrir,... ?

De quoi les nourrir,... ?

Il est vrai que Barcelone est aux abois,

Son économie est aux mort-bois,.. 

A l’Euro,.. dans les rails,... le catalan.... au désarroi !...
Au désarroi !

Valls !
Il va falloir à tes indemnités renoncer !

Quand même ! Être de Barcelone maire,

Et recevoir de cette patrie étrangère,
Les subsides de la République

Député, ministre, maire,...

Valls !
J’oubliai ! Conseiller Général,...
Le choix,... Emmanuel,...

Te sera radical,...

Ce n’est quand même pas ton ex contrée
Qui va,... tes frais de campagne avancer,

La lutte contre l’indépendantisme,

Devrait être une belle leçon d’altruisme... ?

D’altruisme..... !



Mais ami(s),...

Ces arapèdes de l’hégémonie,

Ces morpions de la suprématie,

Par dieu choisis, élus,... distingués,
Le cynisme, le ridicule,
Jamais ne les ont porté au gibet,

Juste peut-être une salissure

Sur le costume de leur ego,..

C’est qu’ils en ont plus qu’il n’en faut,

Pour les jeter dans la saumure,... 
La presse catalane,.. aura moins le cul serré
Elle,... pour le décapiter,...
Le décapiter... !



Mais ami(s),... vous n’êtes toujours pas obligés de me croire,.. à me suivre,.. ou pas ! Ou pas !



Christian  le 14 août 18

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.