Logements sociaux... ! Roxana Maracineanu

Logements sociaux... ! Il est à penser, 
Il est à soupçonner, Que tous nos politiques irresponsables, Lors, qu’ils demeurent encore au plan communal,... Voire régional,... Ces névrosés du pouvoir,... Qui pleurent au perchoir,
 Sortent leur mouchoir,....

Logements sociaux... !

Il est à penser,

Il est à soupçonner,
Que tous nos politiques irresponsables,
Lors, qu’ils demeurent encore au plan communal,...
Voire régional,...
Ces névrosés du pouvoir,...
Qui pleurent au perchoir,

Sortent leur mouchoir,....

Des traitements jamais assez conséquents,
Ces politiques irresponsables,
Résident tous dans un logement social,....
Mais qui pourrait les en déloger,

Avec circonspection les faire déménager...
Il est si doux ce logement,
Réservé au départ,.. pour les indigents...

Sans vergogne trouducune,
S’accaparent,.. ces oasis,... des sans dents !
Ces opportunistes voués à Sainte-Opportune... !

Il est vrai ces appartements sociaux,
Font aussi boîtes aux lettres...
Tant qu’à faire,

Pourquoi ne pas servir à leurs affaires,

Titres en conseils rémunérés,
Lors que leurs voisins de paliers,
Si longtemps, ce foyer, ont espéré.... 

Et tant de mal,... du mois à terminer,

Ces nantis et casés de l’administration,

N’ont aucune gêne, ni confusion
Cage d’escaliers, à croiser leurs administrés,
Ils se garderaient bien de les dénoncer,..
Et,... perdre leurs logements si convoités !...
A moins que tous les sourires croisés,

Du pas de porte à l’ascenseur,
En fait ne soient tous des locateurs,

Appartenant à ces non ayants droits,...

Ces faiseurs, ces ‘détourneurs’ des lois !.....

Malheureusement !

Ces détournements de logements
Apparaissent au grand jour que si rarement,..

Espérer, que ces locataires expectants,
Fussent nommés au gouvernement,..

Et que nos veilleurs d’alertes
Ces chineurs, du politiquement pas correct,
Nous révèlent ces petites incartades,
Qui à Marseille,.. ne ferait pas même un refrain,

Une tirade,......
Sur les quais, à la mairie,
Je n’irai pas donner ma main,...

Millions d’euros détournés en quelques décennies...

On ne va pas changer une équipe qui gagne,

On n’est pas à la campagne,...

De Gaston Defferre à Gaudin,

On ne va pas compter les trains,
Il faut bien assumer les frais,... photocopies, et tasses à café !

Tasses à café !



Mais ami(s),... vous n’êtes toujours pas obligés de me croire,.. à me suivre,... ou pas ! Ou pas !



Christian le 13 septembre 18

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.