Macron,.. le 10 décembre 18,... la Bérézina !

Macron,.. le 10 décembre 18,... la Bérézina ! Macron fait discours,... 4 semaines de résistance Pour accoucher d’une souris,... Encore,... au peuple,.. une offense ! Macron ! C’est un affront ! Il pense s’adresser à des cons !

Macron,.. le 10 décembre 18,... la Bérézina !

Macron fait discours,...
4 semaines  de résistance
Pour accoucher d’une souris,...
Encore,... au peuple,.. une offense !
Macron !
C’est un affront !
Il pense s’adresser à des cons !
Il nous aurait presque fait pleurer,
Il a dû ressortir tous ces cahiers
Ceux des coups spéciaux de l’ENA,

  • Comment niquer le gueux
  • Comment faire enfumage,
  • Comment faire maquillage,
  • Comment leur faire aimer dieu....

Pour apprécier,
Faut avoir fait l’ENA...
Mais sans doute n’avait-il,..
Par supériorité,
Macronounet,... n’avait-il,..
Par arrogance, ostentation, séché
Ces cours magistraux,.. dit : de l’enfumage,...
Dit : de l’enculage... !
Mais surtout,.. et sûrement,...
Les avait mal recopiés...
Pour une si pitoyable
Si déplorable,  
Prestation Télé,...
Des Français, s’est carrément raillé,... moqué....

Au soir de ces manifestations urbaines
Manifestations républicaines,
Le discours de Macron,
Fut pathétique,..
L’épisode enregistré
Trémolo léger,
Le ton larmoyant, dramatique,
Pour finir sur le registre de la peur,
A deux doigts,...  la terreur,
Rejetant toute cette foire,
A des comportements strictement égoïstes,
Humeurs et comportements parasites,
Gilet jaune ! Circulez !
Y’a plus rien à boire !
Circulez !

Macron est le seul et dernier Président
Le dernier Président
A nous jouer du pipeau,..
En marche,.. est la Révolution,
Macron sera le premier Président
A finir dans le caniveau !
Macron est un ignoble personnage,
Il est plus vil qu’un serpent,
Il siffle,.. il t’endort
Et pendant ce temps-là,..
Fait main basse sur le Trésor...
Et pendant ce temps-là,..
Dilapide, gaspille de tous bords
Pour réserver à tous ses potes larrons,
A ses intimes de jeux de l’ENA,
Bienveillances, cadeaux, présents et dons...
Donne un poste,... leurs remplis les poches
A l’ENA,..  au souvenir de récrés,... entre mioches !...

Ami(s) !
Gilet jaune,..
Vite ! Vite !... Sors ton mouchoir !
Macron est en plein déboires
S’est refusé une prime de 64 euros !
Gilet jaune,..
Vite ! Vite !... Sors ton mouchoir !
64 euros !...
Des larmes de vos cœurs vont pleuvoir,
64 euros !...
De grosses larmes de croco,
Gilet jaune !
Vont à vos pieds s’échoir,...
Gilet jaune !
Que sera triste et maussade,
Déchirant, navrant,...
Pour Macron, ce contre-temps,
Cette abnégation,
Ce sacrifice,... cette renonciation,
Gilet jaune !
Macron,... la nuit venue
Traversera la rue,
Filer à Décathlon,
Ou à Lidl,...  le bon marché,...
A Brigitte combler,... gâter,
Son Noël,... son Réveillon,

Ami(s),...
Pôôôôôôôôre,... Macron !....
Gilet Jaune !
Sors ton mouchoir !Gilet Jaune !

Ton mouchoir !....

Mais ami(s),

Vous n’êtes toujours pas obligés de me croire,. à me suivre, . ou pas ! Ou pas !

Christian  le 15 décembre 18

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.