Ils ont raison,.. ces cons !

Ils ont raison,.. Raison,.. Ces cons !... Raison, De faire rentrer tous les soirs, Au pigeonnier,.. les pigeons,.. Dans l’enclos,.. les moutons,.. Tous les soirs,.. Les uns à ruminer Devant BFMTv Les autres,.. sur leur perchoirs... Choir...

Ils ont raison,.. ces cons !

Ils ont raison,..
Raison,..
Ces cons !...
Raison,
De faire rentrer tous les soirs,
Au pigeonnier,.. les pigeons,..
Dans l’enclos,.. les moutons,..
Tous les soirs,..
Les uns à ruminer
Devant BFMTv
Les autres,.. sur leurs perchoirs...
Choir...

Ils ont raison,..
Raison,..
Ces cons !...
Celui-dont-on-ne-doit-plus-jamais-prononcer-son-nom,..
De faire tout,..
Tout
Pour voler votre pognon,..
La société est prisonnière de la consommation,..
Qui ne consomme,.. n’est plus à rien bon,..
Sage,..
Chacun,... s’accroche à son ouvrage,
Chacun,... s’accroche à son travail,
Attend du maître son point-bon,..
Sage,..

Ils ont raison,..
Raison,..
Ces cons !...
Vous font passer pour des salauds,
Vous êtes trop gourmands,..
Vous gagnez trop,..
Les chômeurs,.. ces intermittents
Sont trop indemnisés,
Leurs droits,.. à  diminuer
Les retraités sont une plaie,..
Ils ont trop caché de monnaie,
Voire des milliers d’euros,
Les handicapés,.
Leurs allocations en font des privilégiés,.
Les entreprises,.. n’ont pas à subvenir,
À leurs stratégies d’handicapés
Ils ont assez de quoi survivre,..
La Capital,.. demain sera totalement exonéré,
Affranchi,.. dispensé,
De toute charge sociale,..
Prépotence de la culture ‘‘pigeonnale’’
Qui fait naître au monde du labeur,.
Que c’est lui le responsable de ses propres malheurs...

Ils ont raison,..
Raison,..
Ces cons !...
Le libéralisme,.
Ne peut qu’engendrer l’individualisme,..
Qui nuit à toute société,..
Le profit
Est mère de toutes les collusions,
Toutes les corruptions,
Même les Hauts-fonctionnaires,..
De la même gamelle
Touchent la gabelle,
Où se situent les frontières... ?
Affaires politiques,.. ?
Intérêts publics,.. ?
Protégés tous par leur alibi,
Ont été élus,.. choisis,
Le perdant n’a pas perdu
N’a pas été élu,
Parce qu’il était trop tordu,
Pas assez pointu,..
Non,..
Mais Fillon
Costumes et pantalons,
Le Pen
Sème la haine,..
Sarkozy,..
Reçoit Kadhafi,  
Mélenchon,.
Aux colères sans nom,
Ne restât,..
Sur le banc qu’un menteur,..
Un affabulateur,
Un manipulateur,..
Que le pognon,..
Les Arnauld,
Les Pinault,
Celui-dont-on-ne-doit-plus-jamais-prononcer-son-nom,..
Bercy,..
La boîte à impôts,
Du ministère de l’économie,..
Soit la succursale,..
Très,.. très sale
Des trahisons,..
Des compromissions,
Fomentées aux ordres du Capital,..
L’argent,.. on le sait n’a pas d’odeur...

Ils ont raison,..
Raison,..
Ces cons !...
À vous soumettre,
Aux lois de l’urgence,..
Loi liberticide,
À vous soumettre,
À la sécurité globale,..
Loi parricide,
Qui tue les contestants,
Qui assassine les manifestants,
Qui musèle la Presse,..
Qui désormais ouvre grand ses fesses,..
Qui espionne les réseaux sociaux,..
De vous,.. à faire,. des bêlants,
Des ruminants,..
Doux, dociles agneaux...

Ils ont raison,..
Raison,..
Ces cons !...
Qui pour leur dire non.. ?
Ami(es),..
Qui pour leur dire non.. ?
Non .. !

Ami(es),..
Vous,.. oui !
Vous,.. aux Ronds-points ! Oui !
Vous,.. les pompiers ! Oui !
Vous,.. les avocats ! Oui !
Vous,.. les retraités ! Oui !
Vous,.. les personnels de Santé ! Oui !
Vous,.. les syndicats ! Oui !
Vous,.. les handicapés ! Oui !
Vous,.. le corps enseignants ! Oui !
Vous,.. les policiers ! Oui !
Vous,.. les fonctionnaires ! Oui !

Mais comment se fait-il !
Qu’à tous ces débiles,
La France ne sera qu’un Tchernobyl,..
Mais comment se fait-il !
Qu’à tous ces cons,..
Celui-dont-on-ne-doit-plus-jamais-prononcer-son-nom,..
Ne sachiez point leur dire,...  non !
Et ce,..  quelle que soit la façon,.. !
Non !
Non ! À tous ces cons.. !
Non !

Rébellion !
Révolution !

Il n’y aura aucun espoir par la voix de la raison,..
Le Capital,.. a implanté trop de cloisons,..
Sénateurs,.. Députés,.
Ont vendu la démocratie,.. la liberté,..
La 5G,.. le vaccin,.. seront en nos maisons,..
Leurs espions...

Ami(es)
Vous n’êtes toujours pas obligés de me croire,.. à me suivre,... ou pas !
Ou pas !
Ou demandez à Benalla !

Christian,.. le 15 décembre 2020

"La liberté commence où l'ignorance finit."
Victor Hugo - 1802-1885 - Océan, 1840

La Déconomie – de Jacques Généreux

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.