Couvre-feu,.....

Plus con que ça ??? Les Parisiens moutons Les bêêêlants À faire valise Vont s'empresser, Celui dont on ne doit plus jamais prononcer son nom Ces bobos,.. alanguis,.. Prêts à s’évader,.. Fuir loin de ces zones vérolées Quitter Paris, Pour la campagne ... Vont même,.. s'en aller Contaminer la montagne !!!.

Couvre-feu,.....

Plus con que ça ???
Y'a pas !!! 
Yâââ pas ....

Plus con que ça ???
Les Parisiens  moutons
Les bêêêlants
À faire valise
Vont s'empresser,
Celui dont on ne doit plus jamais prononcer son nom
Ces bobos,.. alanguis,..
Prêts à s’évader,..
Fuir loin de ces zones vérolées
Quitter Paris,
Pour la campagne ...
Vont même,..  s'en aller
Contaminer la montagne !!!..

Plus con que ça ???
Y'a pas !!!
Ce virus est un malin
Tu vis et tu n'as rien,.
Te testent sans aucun indice
Pif paf ...
T'es déclaré positif
Sans la moindre trace de maladie !
Lundi,... déclaré négatif,..
Le mardi 
Te voilà chargé d’immondices,..
Pif paf...
T'es avarié
Covidé,....
Lors que tu n'avais rien réclamé
Rien !
Qu’il ne te serait rien arrivé ...
Rien !
Le virus est si virulent
Si méchant,..
Si machiavélique,..
Qu’il faut le débusquer,.
Te le sortir par le nez,
Le con,.. croyait bien se cacher ..
N'osait même plus se montrer,
Raoult et sa chloroquine,..
Pour lui faire la nique ...
Niqué !
Panique,..
Pas de chloroquine ... !

Plus con que ça ???
Y'a pas !!!
Le couvre-feu ..
Hé !.. Les covidés !
C'est à cause de vous (2° degré)..
Si,..
On se retrouve à nouveau confinés,
Hé !.. Les covidés !
À trop faire les fous ...
C'est à cause de vous ( 2° degré toujours)
Si,..
Pendant ce temps nos députés
Arrière-trains posés sur leur cul...
À 12,.. votent lois à l'Assemblée,...
Invétérés,...  lèche-cul...

Plus con que ça ???
Y'a pas !!! 
Un préfet,.. malgré la consigne,
Fait rouvrir un club libertin,
Heureux,.. les morts de faim,..
Bachelot,.. 
Du gouvernement la bimbo,..
Fait concurrence avec les moule-burnes,..
Veut rouvrir les salles nocturnes,.
À mettre fin,..
À la distanciation sanitaire...
Et l’autre Blanquer,..
Ne veut pas,.. que les élèves
Soient par trop,..
Ici,.. dans les sanitaires,..
À oublier les gestes barrières,..
Faire vite,. culotte à baisser,..
Tandis qu’à la cantine,.. les élèves,..
Se restaurent par centaines,..
Ô diable ! La quarantaine !....

Plus con que ça ???
Y'a pas !!! 
Tous les matins,..
Les bouches de métro,..
Avalent à grandes gueules,
Ces ‘‘ cons ‘’ de travailleurs,..
Qui la tête dans l’cul,...
Se tassent,..
S’accrochent,.. aux barres,..
Nettoyées,.. lavées,.. décontaminées,..
À l’autre bout du métro,..
Ces même gueules,..
Inlassablement vomissent ces flots,..
Du virus,.. font défaut...
Djebbari,.. l’a dit,..
Les transports.. ?..  Pas un lieu de contamination,..

Mais ami (es)
Allez bosser !!!!
Trimer !!!
Celui dont on ne doit plus jamais prononcer son nom
Interdit terrasses et bars,..
Les putes des trottoirs,
Mais pas,
Les Mac Do
Ni le métro
Mais pas,
Le Puy du fou,.. 
Par jour,.. 9000 fous,..
Mais pas,
Euro Disney...
On n’touche pas à Mickey
Donc la leçon
De celui dont on ne doit plus jamais prononcer son nom
Travailler ! Oui !
Trimer ! Oui !
Suer ! Oui !
Le reste .... c'est interdit !
Interdit !!

Mais ami(es)
Vous n’êtes toujours pas obligés de me croire,. à me suivre,.. ou pas !
Ou pas !
Ou demandez à Benalla !

Christian   14 octobre 20

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.