Austérité,....

Austérité,.. Austérité,.. Je ne t’aurais rêvé,.. Les macronimagouilles,.. Les cocaïnarsouilles, Eux,.. y ont pensé... Austérité...

Austérité,..

Austérité,..
Je ne t’aurais rêvé,..
Les macronimagouilles,..
Les cocaïnarsouilles,
Eux,.. y ont pensé...
Austérité...

Sœur Anne !
Ne vois-tu rien venir
Ici,.. pour embellir,
Notre avenir,...
Que de subir
Cet autre qu’il nous faut bannir...

Sœur Anne !
‘‘Je ne vois
Rien de plus qu’il ne voit,..’’
‘’L’austérité qui poudroie,
La misère,.. la colère qui merdoie...’’
La révolution n’est pas de notre choix...

Le comique,..
Veut rester en scène,..
Deuxième mandat
Deuxième quinquennat,..
Le fourbe,... la hyène,..
Le comique...

Bilan,
353 blessures à la tête,
  20 blessures à la main,
  30 au dos,
221 aux membres,
  30 éborgnés,
    6 mains arrachées,
    4 décès,
Bilan,

Bilan,
5000 lits d’hôpitaux supprimés,
- Les retraites aux fonds de pensions disséminées,
- Droits des chômeurs réduits à peau de chagrin,
- L’arlésienne,.. le Covid vaccin,...
- Covid incurie,...
- Covid Impéritie... !
Bilan,

Austérité,..
Celui dont l’Histoire ne retiendra nom,
À la place de Liberté, Égalité, Fraternité,
Veut graver,.. frapper,
Aux frontispices de nos mairies,
Austérité... !

Abattre,..
Abattre ce suppôt du fascisme,..
Soyons les ennemis,..
Les combattants de ce terrorisme
Rendre au peuple,.. son Pays,..
Abattre... !

Austérité,.. liberté
Riment,... mais ne vont de pair...
Libéralisme,.. capitalisme,...
En leurs mains,.. leurs sicaires,
Seuls desseins,..
Emprisonner vos destins...

Celui dont l’Histoire ne retiendra nom,..
Jupiter de son perron,..
Le corbeau et le renard,... nous rejouer,..
Tout flatteur vit au dépend des travailleurs,..
Le grand monde du salariat a compris la leçon,
Désormais  seuls les CRS,.. seront ses horizons...

Il ne doit jamais respirer le grand air,
Il ne pourra vivre que protéger,..
Seuls les dictateurs,..
Les merdocrates,.. merdocrateurs,..
Ne sortent de leur bunker,.. qu’avec des LBD,..
Jusques-aux dents armés, bazooka,.. leurs cerbères...

Austérité,..
Celui dont l’histoire ne retiendra nom,..
Fessée,.. déculottée,..
Après la correction,.. la condamnation,..
Amener à la barre,.. ces traîtres,.. ces félons
Leur enlever à vie toute notoriété,.. ces associés...  

Austérité,
Ici,.. ne rime qu’avec salariés, retraités
Chômeurs,.. handicapés, la Santé
Enseignants,. commerçants, artisans,..
Justice,.. étudiants,..
Austérité,....

Le poète a toujours raison,..
Dans son royaume,..
Son langage,..  est la révolution,
Il voit plus haut que l’horizon,..
L’avenir de nos enfants,.. c’est maintenant,..
Notre destin,.. vivre droit,... fier en homme.... !

C’est maintenant... !
Pas demain,
Contre leurs ripailles et festins
De notre destin,..
À écrire,.. le mot fin,..
C’est maintenant... !

Mais ami(es),..
Sur mes pas,..
Vous êtes obligés,..
Ces pensées,.. à embrasser,..
Vous êtes obligés,...
De me croire,... m’accompagner,..

Christian    le 17 avril 21

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.