L’Enfer,... n’ira pas au Paradis,..

L’Enfer,... n’ira pas au Paradis,.. « Celui-de-qui-l’on-ne-doit-plus-prononcer-son-nom », Lui,... l’Enfer,.. Ses amis et Castaner, Ne l’emporteront pas au Paradis, Bien mal acquis Ne profitera point aux Marquis,...

L’Enfer,... n’ira pas au Paradis,..

« Celui-de-qui-l’on-ne-doit-plus-prononcer-son-nom »,
Lui,... l’Enfer,..
Ses amis et Castaner,
Ne l’emporteront pas au Paradis,
Bien mal acquis
Ne profitera point aux Marquis,...
Présidentielle volée,...
Mensonges éhontés,..
Fumisteries,
Tromperies,
Le match était,.. lors,.. plié !

Aucun président,..
N’a jusqu’alors,
Porté si haut le mensonge,
Fait de la menterie,
De l’ignominie,
De son insondable mépris,
« Celui-de-qui-l ’on-ne-doit-plus-prononcer-son-nom »,
Lui, le pendard
L’escroc,.. le larron,
N’aura jamais si haut porté
Un tel étendard...

« Celui-de-qui-l’on-ne-doit-plus-prononcer-son-nom »,
Lors des présidentielles,
S’est joué des électeurs,...
Qui prisonnier de la peur,
N’ont pas hésité
Dans la gueule du loup, se jeter,..
Pour aussi,... louait serment,
Pouvoir d’achat, haut à porter
Salaires modestes à protéger,..
Même les taxes carburant à baisser..
Bonimenteur,.. escroc,.. charlatan,...

Le peuple a subi,
À sa dictature soumis,
Hausses des carburants
Des péages,.. de l’EDF,
De la CSG,..
Allocation perdue des handicapés,
Des mal-logés, des retraités,
La prime Macron,..
Miettes pour le salarié
Dividendes records aux actionnaires,..
Le monde agricole,.. suicides à répétition......

Lui l’Enfer,..
Pensait de sa victoire
Lui le p’tit garçon,..
Devenir du Panthéon
Jupiter,..
Dieu sur Terre,
Faire de l’Élysée son Paradis,
Avec les Ferrand, de Rugy,..
S’empiffraient ripaillaient,
Les Français aux sacrifices,..
Dans leurs poches,.. pas de bénéfice.....

« Celui-de-qui-l’on-ne-doit-plus-prononcer-son-nom »,
Cet agité,.. ce vibrion,..
N’ira pas au Paradis,..
Les portes à jamais,... lui sont bloquées,
Désormais ne peut sortir sans être armé,..
Par des compagnies de cerbères,
Ne peut aller chez lui,..
En son Pays,..
Sans ses hordes de sicaires,
C’est la colère,.. c’est la misère,
Là,. où l’Enfer,.. retourne aux Enfers....

« Celui-de-qui-l’on-ne-doit-plus-prononcer-son-nom »,
A trop ces âmes brûlées au fer,
Lui dont l’égo ne souffre d’aucune comparaison,
A jouer : ‘‘ le droit, c’est moi.. !’’
Hier : l’État c’est moi !’’
‘‘ Bosse si tu veux un costard !’’
‘‘ N’êtes que des illettrés, fainéants,.. cossards ’’ !
‘‘ Des gens qui ne sont rien ! ’’
‘‘ Les Kwassa-Kwassa ne ramènent que du comorien !’’
Lui roi,.. empereur,.. Jupiter ..
Par les Gilets Jaunes,.. finira par terre......

Dans un cul-de-basse-fosse !
Un cul-de-basse-fosse !...

Mais ami(es),...
Vous n'êtes toujours pas obligés de me croire,.. à me suivre,.. ou pas..
Ou pas !
Ou demandez à Benalla ..

Christian le 17 novembre 2019...

Avec tout le respect que je dois à la Justice,
à la Police de la « 6 ème Constitution »,..
et aux Armées,... de mon pays !
« Honneur et parole vaut gant et pistole »... Proverbe allemand 1886

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.