Celui-dont-on-ne-doit-plus-jamais-prononcer-son-nom

Celui-dont-on-ne-doit-plus-jamais-prononcer-son-nom Il l’a fait,.. Il a réussi,.. Qu'en penseraient les Mussolini,.. Même les Führer, De lui,.. seraient-ils très fiers.. ? Les extrêmes en aurait peut-être rêvé,. Les Tsars de Russie, Ivan IV le terrible despote autoritaire,..

Celui-dont-on-ne-doit-plus-jamais-prononcer-son-nom

Celui-dont-on-ne-doit-plus-jamais-prononcer-son-nom
Il l’a fait,..
Il a réussi,..
Qu'en penseraient les Mussolini,..
Même les Führer,
De lui,..  seraient-ils très fiers.. ?
Les extrêmes en aurait peut-être rêvé,.
Les Tsars de Russie,
Ivan IV le terrible despote autoritaire,..
Celui-dont-on-ne-doit-plus-jamais-prononcer-son-nom
A pris sienne,..  ces dictons,..
« Être le deuxième Christ,.. le second,.. « 
« Lieutenant de Dieu sur terre »,
Celui-dont-on-ne-doit-plus-jamais-prononcer-son-nom
Lui,.. Jupiter... !

Celui-dont-on-ne-doit-plus-jamais-prononcer-son-nom
Il l’a fait,..
Il a réussi,..
Tout le régime de Vichy,..
Pétain,.. chef des collabos
Laval,.. la milice
La Gestapo,..
Force de l’ordre, la Police,..
Aux ordres sans jugement,..  la Justice... !
En 1940,.. la mention « République française »,
Des actes officiels disparaissait,...
Subtil ! Pour : «  État français » !
Fera sonner de son nom,..
Les tristes heures de la collaboration...
Celui-dont-on-ne-doit-plus-jamais-prononcer-son-nom.... !

La France a perdu tous ses contrôles,.
La Constitution a perdu la séparation des pouvoirs..
Le gouvernement fait tourner, valser,..
À tour de bras,..  des chambres,... fait fi,
Ordonnances, décrets, arrêtés,
Du ministre de l’intérieur,.. la Justice sous contrôle
L’Assemblée,.. palais Bourbon,..  ne tiennent plus leur rôle,
L’État c’est lui..
La France est désormais une monarchie,..
La police en pleine lumière peut matraquer,
Peut gazer,... trépaner, énucléer,.
Sans témoignage possible des contre-pouvoirs,..
Les Médias libres sont déjà fouillés,.
Les Journalistes interpellés,..
Les avocats sondés,..
Demain,... les camps de confinés...  

Celui-dont-on-ne-doit-plus-jamais-prononcer-son-nom.... !
Celui qui a fait peur de la menace Le Pen,.
Celui qui avec aplomb
Annonça avec force et conviction
« La grande prêtresse de la peur » ! (3 mai 2017) Madame Le Pen.. !
Elle est souvent subjective,.. émotion,.. la peur,..
Celui-dont-on-ne-doit-plus-jamais-prononcer-son-nom.... !
Ne joue pas avec les effets,... il est le président de la terreur..
Faut-il,... si l’en était besoin,.. le rappeler,
346 blessures à la tête,
375 blessures aux membres, et parties génitales,
194 signalements entraves à la liberté de la Presse,
30 éborgnés,
5 mains arrachées,
4 décès,...

Un président qui pris Benalla
À son plus intime service,..
Qui pris Benalla,
La taupe,. le barbouze de la Russie,
Lui lieutenant-colonel de Gendarmerie,..
Pour commander la hiérarchie sécuritaire de la République,
Le faisait-il avec un bâton ou un manche,..
N’allons point,.. ici,..
Ami(es),..
Chercher le vice... !
Qu’on vienne le chercher sur les marches du perron,
Celui-dont-on-ne-doit-plus-jamais-prononcer-son-nom.... !
Peut-il cet histrion,.. ce clown,.. ce comique,
Représenter la France,.. les Français,.. ?
La France devenue folle,... a perdu tout contrôle... 

Où sont les sociétaires de la liberté... ?
Philosophes,..  journalistes,..,..
Comédiens,.. tragédiens,
Acteurs,..  créateurs,
Figurants, comiques,
Peintres, écrivains,.
Sculpteurs, auteurs,
Scénaristes, juristes,..
Cette liberté,..
Qu’ils revendiquent,
Qu’ils prient,
Qu’ils implorent, adorent..
La liberté ou la mort.. !
Hier,.. jusqu’à la mort...
Cette liberté....

Une image,.
Vaut mille mots,..
Les régimes politiques en danger,
Celui-dont-on-ne-doit-plus-jamais-prononcer-son-nom.... !
Le savent bien,... mille mots,..
Une image,..
Mille mots !
Demain,.. la violence, l’inhumanité,
Demain,.. la séquestration,.. la déportation,
Perpétrées,.. réalisées,.. dans la totale invisibilité,..
Députés, Sénateurs,.. ont basculé
Du pouvoir,..  au noir côté,..
La Constitution bafouée,. violentée,..
Image,.. image,.. reste image,..
 Ne devient point,.. mirage...

Mais ami(es),
Vous n’êtes toujours pas obligés de me croire,.. à me suivre,. ou pas !
Ou pas !
Ou demandez à Benalla.. !

Christian   le 18 novembre 20

PS...
« l’art donne des forces pour la lutte »
«  qu’il est un aliment comme l’est le blé »
(Diego Rivera – Mexique)

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.