Échec social,... ? Désillusion.. ? Coronavirus,... ?...

La France,... Sur une mer d’huile,... avance, Navire sur les flots,.. Toutes voiles gonflées, Moussaillons, matelots Darmanin,.. Griveaux,.. Tirent sur les cordages,

Échec social,... ? Désillusion.. ? Coronavirus,... ?...

La France,...
Sur une mer d’huile,... avance,
Navire sur les flots,..
Toutes voiles gonflées,
Moussaillons, matelots
Darmanin,.. Griveaux,.. 
Tirent sur les cordages,
La France,..
Quelle chance,
À la barre,.. Jupiter,..
Aux sabords,.. Castaner,
Eaux calmes,.. tranquilles de Poséidon,
Les alizées ouvrent les horizons,
Au monde des riches actionnaires...

La France,..
Serait-elle,.. si sereine,..
Que son bateau,
Fasse fi de ses boscos,
Un jour sur le pont,
Le lendemain à fond de cale,
Hier,.. sur le cap,.. au compas,
Demain,..  débarqués,..
Sur les quais des poulbots,..
À devoir reprendre Paris
A dame Hidalgo...
Lors,..  que ,.. pas le plus petit nuage   
Ne vient perturber son voyage,...
Sans embarras,.. sans fracas.. !

France,..
N’a jamais été aussi sereine,
Qu’il est dans l’air du temps,
À trouver vaille que vaille,..
N’importe quel épouvantail,..
À faire figure sur les Champs,..
Au départ de l’autre branlou,
Qui par ces mots,..
Vantait sa libido,..
« Pas une fille se mettrait nue,. » pour Villani

Et ce,...  dans tout Paris,..
Petit soldat,... Buzyn quitte son bail,
Presque aux yeux,.. un sanglot,...
N’y pourra plus revenir,.. sera sur la paille,..

La France,..
N’éveille à Bruxelles,
Aucune crainte,.. inquiétude,...
L’UE est touchée par une aveuglitude,..
La France,..
Serait touchée par une varicelle,
Pas de quoi envoyer des observateurs,,..
Une assistance judiciaire,..
Pour non-assistance à peuple en danger,
La France,..
Est toute paisible,..
Aucune échauffourée, placide,..
L’UE se fiche, de la colère,..
Se contre fiche,.....de la misère...

France,..
Sa Santé serait en pleine santé,...
Chefs de services font sécession,
Ses médecins en démission,
Ses pompiers,.. toutes lances sorties,
Gouttent aux feux des LBD,
Les avocats,.. les barreaux,. ont quitté,..
Lycées, collèges,.. enseignants
En chœur,... « l’école est finie »,
Leur futur se conjugue au présent,...
La CGT fait lever les étendards,..
Aux Gilets Jaunes,.. s’est enfin liée
La CFDT,.. quant à elle,... joue, les couards,..
Lâche syndicale,. habituée au toucher anal,....

France,..
Tes horizons sont des cartes postales,..
Aucune embolie sociale,..
Seuls écueils,..
Qui sentent le pin du cercueil,..
Prendre Paris à Villani,..
Et ce,... à tout prix,..
France est sans conflit,..
Sauf, la Russie,.. nouvelle ennemie,..
Tandis qu’au pays du grand timonier,
Le Coronavirus sévit,..
Ici,.. celle qui était attitrée,. est virée,..
Griveaux,.. lui s’est trop tiré sur la nouille
La classe politique fait corps,.. se serrent les couilles,..

Les couilles,.. 

La France va bien... !
Bien !
Très bien !

Mais ami(es),..

Vous n’êtes toujours pas obligés de me croire,.. à me suivre,... Ou pas !
Ou pas !
Ou demandez à Benalla ... !

Christian     le 17 février 20

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.