Le vice et la vertu,.. (essai),..

Celui-dont-on-ne-doit-plus-jamais-prononcer-son-nom, Un être, un individu sans idéal moral,.. Est un individu anormal... En péril,.. met son existence Mais aussi,.. celle des autres,.. Il ne peut combattre le mal,.. Il est le mal... ! Des autres détruit leur existence... Comment reconnaître cet individu.. ?

Le vice et la vertu,.. (essai),..

Celui-dont-on-ne-doit-plus-jamais-prononcer-son-nom,
Un être, un individu sans idéal moral,..
Est un individu anormal...
En péril,.. met son existence
Mais aussi,.. celle des autres,..
Il ne peut combattre le mal,..
Il est le mal... !
Des autres détruit leur existence...
Comment reconnaître cet individu.. ?
Il est le propre de l’irresponsabilité,..
Ne veut se soumettre en rien aux vérités
Aux réalités,...
Et le paradoxe de cet individu,..
Se pare,. se veut s’habille de toutes vertus..
Ce fou,..
Cet hurluberlu,..
Est même persuadé qu’il est courageux,..
Se prend pour un chef,.. un patron,..
Celui-dont-on-ne-doit-plus-jamais-prononcer-son-nom,
Qu’il serait pour la société,..
Un idéal indiscutable,..
Un être suprême,.. Jupiter,..
Descendu sur Terre,.
Un être suprême,.. inattaquable....
Celui-dont-on-ne-doit-plus-jamais-prononcer-son-nom.

Celui-dont-on-ne-doit-plus-jamais-prononcer-son-nom,
Se veut grand,.. beau,.. magnifique,..
Sa nature dichotomique,..
Le fera virer de bord souvent,...
Allant de Pétain à de Gaulle,..
Même peut-être,.. Alexandre le Grand,..
Il se veut être l’incarnation,..
Investi,.. incarné,.. bouffi de prétention...
Mais à bien y chercher,..
Sa structure est vide,..
Sa postérité stérile,..
Son expérience inutile,..
De l’Histoire ne fera que bide...
Celui-dont-on-ne-doit-plus-jamais-prononcer-son-nom,
Veut se transcender,..
Veut les grands apparats enfiler,
Sur les traces des Churchill,.. De Gaulle,..
Jean Moulin,..
Lors qu’avec ses réformes, casse nos destins,..
Sans cesse,.. est en recherche d’une image,..
Éternel mirage,..
Pour donner trace, épaisseur de son existence,..
Mais comme pour la grenouille
Qui voulait se faire aussi grosse qu’une « citrouille »
« Regardez bien, ma sœur ;
Est-ce assez ? dites-moi ; n'y suis-je point encore ?
— Nenni. — M'y voici donc ? — Point du tout. — M'y voilà ?
— Vous n'en approchez point. La chétive pécore
S'enfla si bien qu'elle creva.
Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages :
Tout Bourgeois veut bâtir comme les grands Seigneurs,
Tout petit Prince a des Ambassadeurs,
Tout Marquis veut avoir des Pages..... »

Celui-dont-on-ne-doit-plus-jamais-prononcer-son-nom
Est tellement resté le petit garçon,..
Un main dans celle de sa maîtresse
L’autre dans la poche de son pantalon,..
À fouiller autre chose que des fouilles le fond,...
Qu’il veut le petit garçon,..
Seul ! Enfler,.. grandir,..
Seul ! Croître,.. bouffir....

Celui-dont-on-ne-doit-plus-jamais-prononcer-son-nom
Peut tout dire,..
Et demain son contraire,..
Il fera grand sourire sur BFMTv
Prônant le rassemblement,
La solidarité,.
La reconnaissance infinie aux lignes premières,...
Des primes justifiées,..
En plus des heures supplémentaires travaillées,
Devant l’ennemi dans les tranchées
D’une guerre,.. comme telle,.. nommée,.. désignée
Surnommée,..
Ces premières lignes,... pendant humiliées,
Sans moyens,.. sans rien,..
Obligés,.. même des mourants,.. à faire le tri,..
Pas de deuxième chance,... pas de lit,..
Ces premières lignes décimées elles aussi,..
Celui-dont-on-ne-doit-plus-jamais-prononcer-son-nom
Sans figure,..
Au Mont Valérien,..
Celui qui met un gilet pare-balles
Celui qui n’a peur de rien..
Avec bassesse,.. ignominie,..
Ces premières lignes,... après la bataille,..
Va une nouvelle fois les humilier,
Les rabaisser,..
Sur toutes les télés, poursuit,
Que des masques,.. jamais eu de pénurie,..
Que toute la crise fut absolument bien gérée,..
Oubliant qu’il a ce prince de la vertu,..
Assassiner,.. supprimer,
400 techniciens de l’IHU,
Professeurs,
Docteurs,
Ingénieurs,
Pharmaciens,
Techniciens,
Agents de santé,
Sans cesse en bavant,
En crachant,..
En éructant,..
Sur ces hommes, ces femmes,..
Qui n’ont pas cherché à se mettre en avant,..
Seule,.. volonté,... soigner ces patients...
Descendre,.. tuer
400 techniciens de l’IHU...
Abattre le professeur Didier Raoult,..
Sous les assauts des experts de BFMTv
Apolline de Malherbe,.. Cohen,.. Barbier,..
Celui-dont-on-ne-doit-plus-jamais-prononcer-son-nom
Lui,. préférant au dessert,.. les cuisse-madame,..

Des vertus,.. ?...
Des vertus,.. ?...
Je n’en ai point vu,...

Mais ami(es)
Vous n’êtes toujours pas obligés de me croire,.. à me suivre,.. ou pas !
Ou pas
Ou demandez à Benalla !

Christian le 20 juin 2020

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.