À Macron ! Faire front !...

À Macron ! Faire front !... Faire front Encore et encore front À Macron,.. À toute son équipe de maquignon, Front ! Front à Macron ! Ces nervis,... ces larrons.. Les rangs ! Faut serrer les compagnons ! Les alignements ! Faut tenir les compagnons ! Les tranchées ! Faut assurer ! Ne rien, rien lâcher !

À Macron ! Faire front !...

Faire front
Encore et encore front
À Macron,..
À toute son équipe de maquignon,
Front !
Front à Macron !
Ces nervis,... ces larrons..
Les rangs !
Faut serrer les compagnons !
Les alignements !
Faut tenir les compagnons !
Les tranchées !
Faut assurer !
Ne rien, rien lâcher !
Compagnons !
Faut encore scander !
Il ne faut pas lâcher le quignon,..
Il est mal,... mal le Macron,...
Il ne finira jamais au Panthéon
Celui qui se prenait pour pharaon !
Finira à la poubelle,... ce trognon...

Macron !
Ce roi,.. ce petit Trianon,
Prend la France pour un kleenex,
La jette telle une Durex,
Fait ses échanges, ces traités,
Comme il l’entend,....
Cède seul à l’ONU le siège permanent
De la France, au Conseil de Sécurité,...
Prend trop de libertés avec Merkel,
Avec le traité d’Aix-la-Chapelle,
Veut nous faire, des couleuvres avaler
Comme si l’Allemagne, était complice,..
De Macron elle n’a que faire de ses artifices,
N’ira pas se mettre à dos ses condisciples,
Macron ferait croire que ce traité
Est gagnant gagnant !...
Lors,... qu’il n’est que duperie
Tromperie, gabegie,
Nous illusionner à son blason redoré,
Mais du podium,.. avant dernier est monté...

Macron,..
A court de raison
S’en va sur notre pognon
Faire campagne en nos campagnes,
Un one-man-show sur un parterre trié,
Questions déjà sur papier formulées,
À la mode de Fidel Castro
Fait son marathon avec micro,
Danse,... il jubile,.. jouit,..
À en changer son caleçon,
Trépigne, fait le fanfaron,
Devant ces conviés et béni-oui-oui !
Macron,..
Vient encore nous nous faire leçon
Que l’argent du contribuable
De tous ces gens honnêtes et corvéables
Doit seul servir à jouer la carte sociale,..
Mais jamais,... jamais toucher le Capital...
Et là,.. nos maires assis,.. endormis,..
Au rusé renard,... engourdis,
Seraient prêts,.. à faire entendre raison
Aux Gilets Jaunes,.. ces tartempions
Qui ne demande que,... que la démocratie
L’égalité devant l’impôt,...

Seraient prêts,.. à faire entendre raison,
À qui consomme plus,... est davantage taxé !
Plus il y a sur une paye de zéros,
Plus la taxe carbone est à débiter,..
Plus de lois sociales votées,
Sans l’avis et du peuple,.. son aval !
Seraient prêts,.. à faire entendre raison....

Macron
Macron et le Tour de France,
Comment va-t-il faire ???
Être absent du Tour de France... ?
Devant une foule en jaune réunie,..
Des ronds-points de jaune fleuris,
A penser que cette année
Le peuple en colère fasse barrière,
Le Tour de déroulerait sans rouler,
A huis-clos,... pour une telle vitrine
La France serait de Macron la victime,
La question se pose,... en chaque département,
Pour assurer,... le grand manège de l’été,
La plus grande offre de rentrées pour les télés...
Policiers gendarmes CRS vont faire déplacement,
Pas prêt de partir en vacances....
Surtout que les locaux,.. jouent à domicile...
De loger tout ce beau monde,.. va pas être facile.....

Macron,...
Se fiche lui,..
Protégé,.. emmuré
Au fort de Brégançon,...
Il pourra faire du jet-ski en zone protégée
Macron,...
Se fiche lui,
Tous ces gens d’armes,.. vont avoir grand mal,
A partager plages,... et loisirs avec des gazés
Jeux et sables,.. avec des éborgnés,
Soirées et danses,.. avec des tabassés, cognés,... fracassés,
Sans doute faudra-t-il aussi enfermer,.. cloisonner,
Les Gilets Jaunes,.. emprisonner,...
A moins,.. que sans argent,..
Inondés sous les taxes et impositions,
Ils ne puissent partir en vacances...
Réunir les enfants des deux équipes,
L’une casquée, matraques et flashballs,
L’autre maillot, pelles et seaux,
Crème, baume, et chapeau,..
Les vacances à la Française de Tati,
Ne sont pas prêtes à se rapprocher....
Jour de fête,...
Triste sera le Tour de France,
A trop d’offense,..
Trop de suffisance,
A diviser le peuple en souffrance,
Triste sera le Tour de France,...

Tati,.. et son Jour de Fête,
Sûrement,.... pas pour demain,..
La fête !

La fête !

Mais ami(s),.. vous n’êtes toujours pas obligés de me croire,. à me suivre,.. ou pas ! Ou pas !

Christian le 21 janvier 2019

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.