Macron fait classe aux intellectuels,..

Macron et les philosophes, Avec sa main en poche, L’autre s’agite... Le roi Jupiter A réuni un panel d’intellectuels, A s’en faire une méningite,... A ses pieds,... joli parterre...

Macron fait classe aux intellectuels,..

Macron et les philosophes,
Avec sa main en poche,
L’autre s’agite...
Le roi Jupiter
A réuni un panel d’intellectuels,
A s’en faire une méningite,...
A ses pieds,... joli parterre...
Le roi cherche auprès de leurs yeux,
A se refaire une virginité
Lui,... Jupiter dieu
Une Légitimité,
Même après avoir la liberté assassinée
Le peuple assommé,.. gazé !

Après le grand débat
Prépare son grand débarras.
Ici,.. dieu Jupiter
Sous l’œil de BFMTv
Ces journaleux à son parterre,
Ces intellectuels,
Face à cette affiche présidentielle
Piaffant d’impatience,
À montrer leur intelligence
À lever le doigt pour prendre la parole,
‘Monsieur !’, ‘Monsieur !’ Comme à l’école !
De la classe, ici, tous ces premiers,
Ont joué le rôle de faire valoir
A écouter le maître des clefs...
Macron,...
Lui seul de ce jeu de billard,
Le seul à tenir queue...
Macron,
Seul à faire jeu,..
Le débat ici ne fut qu' hors-jeu.... !

Invitation lancée dans l’urgence,
De ce débat chaise vide est restée,
A l’appel mielleux de Macron..
Un certain Frédéric Landon
A remis à sa place le larron,
« Vous avez fait du peuple un ennemi de l’État » !
Que l’on pourrait et qu’il veuille bien m’en excuser,
Écrire aussi,.. ainsi,
« Vous avez fait de l’État,.. un ennemi du peuple ! »
Mais notre fanfaron,
Sait-il, ce qu’est,... le peuple ?
Ce qu’est,... un peuple ?
Ces intellectuels
Devant sa majesté Macron,
On fait ronron,... petit patapon,...
Caressés dans le sens de l’étole
De cet oratoire,.. plus d’échappatoire,
Là, bien assis face au maître de l’école,
Polis,.. à quatre épingles tirés,
Ont poliment le tyran écouté...
Honteux et confus
Jurant un peu tard,..
Qu’on ne les y reprendrait plus...

Macron,..
En cette soirée intellectuelle,
Il était le seul en ce débat là,
Lui, chef de l’État,
Le manu-erectus présidentiel,
De toute sa verve à jouir,
A s’en défaire les mâchoires,
Face aux universitaires faire valoir,
Mais la mayonnaise n’a pas pris
Le pousse-à-jouir ,
A vouloir combler son auditoire,...
Macron,.. l’hédoniste,... n’a pas réussi,
Sauf peut-être,...
En solitaire,..
Se donner plaisir.. !
Le manu-erectus présidentiel,
A tenu 8 heures le micro,
Sans jamais faire défaut,
De parler une seule fois,
De la crise du peuple en crise,
La crise sociale,
L’urgence sociale,
L’inégalité fiscale,
A tenu 8 heures le micro,
Sans jamais faire défaut,
A toujours de la rue faire l’ignorant,
A toujours de la rue être non-entendant,
Le Président faisait ses balles,
Jouissant de sa puissance verbale,
Bandant ses muscles,... précision des gestes
Partitions,... connues du chef d’orchestre
N’écoutant que son moi,...
Miroir miroir
« Qui est plus beau en ce royaume que moi ? »
Ces universitaires,...
8 heures sans autre choix,
Que d’être son faire-valoir..
Ils ont compris, ces gens de savoir,
Du roi,.. vaut mieux être bouffon,...
Mieux être pitre que mauvais sbires,
Le bouffon sait comment être drôle,
Lui,.. Macron,...
Ne connaît pas même son rôle,...

Son rôle...

Mais ami(s),..
Vous n’êtes toujours pas obligés de me croire,.. à me suivre,. Ou pas ! Ou pas !
Ou demandez à Benalla ... !
Quoiqu’il,.. se trouverait en Suisse,... pour ces comptes BNP-Paribas...

Christian le 20 mars 19

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.