Marlène,... Griveaux et ‘con-sorts’...

Marlène,... Griveaux et ‘con-sorts’... Quand un président castafiore, Qui nous joue du louptrophore , Se fait défenseur de son barbouze, A lui demander indulgence Pour avoir frappé par inadvertance, Avec usurpation de fonction, Montré les dents,

Marlène,... Griveaux et ‘con-sorts’...

Quand un président castafiore,
Qui nous joue du louptrophore ,
Se fait défenseur de son barbouze,
A lui demander indulgence
Pour avoir frappé par inadvertance,
Avec usurpation de fonction,
Montré les dents,
S’est permis quelques vaccinations
Sur des jeunes manifestants...
Pour avoir encore par inadvertance,
Gardé des passeports diplomatiques
Une maladresse de jeunesse cet oubli
Et ces armes cachées,.. chez lui,
Macron demande purement l’amnistie,..
A lui seul avale le calice et les hosties...
Te ferait croire qu’ici,.. rien de bordélique... !

Quand un président
Sur son perron de l’Élysée,
Peut clamer,..
Là ! Hilare, avec ces caniches fort gai,
« Qu’ils viennent me chercher ! »
Ces énarques aux entendements défaits,
Quand un président,
Fait une Nation la rue traverser
Ose dire que pour changer de veston,
Tu dois te sortir le doigt du fion,
Quand un président,
Se fait aussi un doigt tirer,
Selfie posté,... s’est fait emprisonner...
Tu ne peux pas demander
A son équipe de bouffons
Celle qui ferait rire un bataillon,
De nous sortir des tirades,
Autres que des galéjades..

Schiappa :
- « convergence idéologique »
entre
« La manif pour tous » et les « terroristes islamistes
Tu sens-là,... sa logique..
Comme hier quand les Gilets Jaunes
Seraient sponsorisés par Poutine,...
Tu sens-là,... son esprit méthodique,...
Voire maintenant porteur de haine antisémite....
Peut-on à cette dame,... rappeler
Qu’en un mois
Ce sont neuf églises profanées,.. vandalisées,
Voire brûlées
Dont une école taguée
« La seule église qui illumine est celle qui brûle » !
Schiappa !
Tu déconnes,
Formule,
Dans cet espace-temps,
Où barrages et barrières
Font rages et colères,
Cette formule
Sera aussitôt disqualifiée,
Diabolisée, diffamée,
Le débat démocratique,
Dans un état sur-critique,
Est plutôt délétère
Schiappa !
Ces pensées,.. sournoises dignes de ces mérules,
Lors tous sont responsables,
Tous sont coupables,
Sauf les Socialistes,... les LaREM
Sauf aussi,.. peut-être aussi le MoDem,
Tous les autres partis sont fascisants
Avec Satan et ces petits enfants,....

Griveaux !
Alors lui,... le roi du dérapage,
Le roi du tête-à-queue,
Des sénateurs, de ces sages,
A une corne,... contre eux,...
N’est pas d’accord avec le Sénat,...
Faisant ombre et ternir l’image
De choupinet et son Benalla...
Griveaux,
Lui qui n’a pas lu le rapport,
S’est rappelé ses premiers apports
Pour sauver le barbouze, le soldat
En mettant en cause la déontologie
De cette commission d’enquête,
Pour cet olibrius,.. cette biquette,
Qui bêle,.. qui béguète
Dès que son maître appelle,...
Les pieds,.. il s’emmêle ,...
Le Sénat,.. et l’Assemblée,
Pour ces abrutis,..
Ces ouistitis,...
N’auraient aucune légitimité...
Ni recevabilité,..

Édouard Philippe,
Même le grand Averell
S’en mêle,...
Ces gens-là,.. sans frein,
Ces prototypes,...
Ces gens-là sont si hautains,
Qu’ils vivent sur les nuages
N’aiment pas les perquizes,
Il va vite falloir les mettre en cages,..
Les mettre dans le formol,
Le vitriol,...
Avant qu’ils ne se reproduisent...

Ne se reproduisent...

Mais ami(s),...
Vous n’êtes pas obligés de me croire,.. à me suivre,.. ou pas ! Ou demandez,.. à Benalla !

Christian le 21 février 19

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.