L'autruche

L’autruche, C’est un mythe, Ayant peur,... Debout des heures,... resterait figée 
 La tête enfouie dans le sable Querelle aux termites à chercher Au lieu de s'enfuir. 
D’affronter la réalité... D’où l’expression, 
 Faire l’autruche... !

L’autruche,...

Les autruches,...

Forment le genre Struthio, 

De la famille des Struthionidae.
L’autruche
La plupart du temps
Habite la savane 
Enfin,.... le croit-on,

Et rejoint des endroits humides pour pondre.

L’autruche,
C’est un mythe,
Ayant peur,...
Debout des heures,... resterait figée 

La tête enfouie dans le sable
Querelle aux termites à chercher
Au lieu de s'enfuir.

D’affronter la réalité...
D’où l’expression, 

Faire l’autruche... !

L’autruche,
Ci-dessus citée,
Ne s’est point contentée
En zone tropicale d’y raciner,
En France, elle a domicile élu
Va et se porte bien...

Emblème de nos gouvernants,
Les partis font l’autruche,
Tous crient haro sur le baudet,..
Mais saigne l’actualité
Mais tourne et file le rouet,...
Quand rien ne va plus,...

Le derrière en l’air,...

Font l’autruche....

Nos gouvernants ?... 

Des autruches,
Dès qu’il faut appeler
Un chat un chat,
Ils sont raplapla,
Font des effets d’annonce

Souvent se dénoncent,...
Font de beaux discours,
D’où ne sort aucune réponse

Nos gouvernants ?... 

Des autruches,
De Médias en micro,
Paroles exagérées en trémolo
Tandis que des ombres meurtrières,...
Préparent, fomentent leurs assauts,
Courent et transhument les attentats
Les imams salafistes tiennent mosquées
Les extrémistes occupent les pavés,
Ces obscurantismes de la pensée,
Sont presque des protégés
La République met genoux à terre,
Demain encore feront prêches....

Et sont à la fête,.... Daech !

Nos gouvernants ?... 

Des autruches...
Les autruches font ostentation,
Sur les vitrines,... les devantures,
Nos politiques font exposition,
Des silhouettes s’affolent, s’agitent,
Cherchent solutions dans l’écriture
On peint, on repeint les slogans,
On invente des Commissions...
Les rapports poussiéreux font étagère,
L’islam de France et sa fondation
Présidée par un certain Chevènement,
Où les idées,... font corps-mort,
Ces silences sont d’un goût amer....
Les antagonistes islamistes

Sont toujours à contre-courant....
Et,... de nos hémicycles,...
Orateurs font de la dialectique....
Le discours est l’illogisme
Tandis que dehors,...

Des ombres meurtrières,
Sèment le vent de la mort,
Nos trottoirs comptent les victimes...
Pleurent, gémissent ces familles meurtries !

Les autruches,
Désormais sont partout,
Même chez les journalistes,
Pas d’amalgame,
Trop peur de ces polygames

Que ne faudrait-il pas faire,
Pour déplaire... ?
Citer des islamo-fascistes,
Nommer cet islam intégriste
Ne peuvent pas être à l’antenne ainsi lancés
Personne ne veut dénoncer ce terrain miné,
Les quartiers paupérisés,

Ces cités désœuvrées et droguées
Sont des foyers, des volcans,
Poudrière royaume des narcotrafiquants,
D’où s’est enfuie la République,
Ces Zones de Non Droit,....
Ces Zones où le Droit ne fait plus Loi,...
Et si,....
Le terrain est à reconquérir,
Et si,....

Commissariats sont à reconstruire,
Et si,....
La justice au est bout du rouleau....
Et si,....
La police au four et au moulin
Est encore à vélo,
Et si,...

Les renseignements tiennent silence,...
Et si,
Les Militaires sentinelles font surveillance,
Elles,... nos autruches,... elles, font canard,

Ce n’est pas demain,...
Que l’on va sortir de ce brouillard,
Ce n’est pas demain,...
Que nous en verrons la fin,... 

La fin....


Mais ami(s),... ami(s),... vous n’êtes pas obligés de me croire,... de me suivre,... ou pas .....



Christian le 22 août 17

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.