Le 5 décembre arrive,..

Le 5 décembre arrive,.. ‘Celui-de-qui-l’on-ne-doit-plus-prononcer-son-nom’,.. Lui qui ose claironner Encore avec arrogance, Que la Nation est trop négative Est sur les dents,...

Le 5 décembre arrive,..

Le 5 décembre arrive,..
‘Celui-de-qui-l’on-ne-doit-plus-prononcer-son-nom’,..
Lui qui ose claironner
Encore avec arrogance,
Que la Nation est trop négative
Est sur les dents,...
Peur panique,.. effroi...
Tremble le roi...
Le 5 décembre une échéance,..
Le grand remue-ménage,.. atteint son fondement...

‘Celui-de-qui-l’on-ne-doit-plus-prononcer-son-nom’,..
Attend avec fébrilité,
De la contestation,.. le grand défilé...
Le 5 décembre,..
La confluence,..
Le rattachement,
La convergence,..
Le rassemblement,..
‘Celui-de-qui-l’on-ne-doit-plus-prononcer-son-nom’,..
Sommeil agité,
Le coït abrégé,..
Camomille,.. verveine,..
Ne rendront pas plus claires,
Au petit matin,.. les urines de Jupiter...

5 décembre !
Compte à rebours est lancé !
‘Celui-de-qui-l’on-ne-doit-plus-prononcer-son-nom’,..
Fait rappel de tous ses cerbères,
Commissaires,.. préfets et sicaires,..
Pour conjurer la chienlit,..
Avec ou sans masque,..
Ça va couler sur ses basques.....
Morgue verve,.. et son mépris,...
A trop pousser le bouchon,..
‘Celui-de-qui-l’on-ne-doit-plus-prononcer-son-nom’,..
Renforcent,.. consolident,.. l’inimitié,..
La colère,..
La misère,...
S’en est assez, du peuple à se moquer,..
Subir,.. l’offense,.. le mépris au quotidien,...
Désormais,
Les armes des manifestants,..
Sont leur lien,.. leur force,.. leur volonté,
La rue,... ne lâchera rien...
Elle a beaucoup trop faim,
Elle veut guérir,..
La rue veut respirer,.. vivre,..
Ne veut plus survivre,..
Demain,
Les Gilets Jaunes,
Et les autres,.. attendus, espérés,
Les syndiqués,..
Cheminots,.. la Santé,..
Étudiants,...retraités
Avec leur foi,...
Demain,..
Feront chanter la liberté !...
Feront lois et droits,
A briser les chaînes du pouvoir,..
Demain,... l’espoir !

‘Celui-de-qui-l’on-ne-doit-plus-prononcer-son-nom’,..
Le 5 décembre,..
Avec toutes ces polices,..
Les geôles de la justice,
Veut enrayer cette colique
Cette hémorragie diarrhéique...

Le 5 décembre,..
La météo annonce rouge la vigilance,
Sont à craindre,..
Bourrasques,.. turbulences,..
Sont à craindre,..
Risque de coulées,
Fuites diarrhéiques annoncées,...
Il paraît qu’à l’Élysée,
Livre à tours de bras Pampers
Couches culottes,...
Sinon,.. il va y avoir de la matière fécale,
À noyer tout un canton....
Saperlotte !...
La couche Pampers,..
Fera office de récipiendaire,..
Fût-il royal,..
Le caca,.. restera caca...
Et cætera...
Cætera !...

Mais ami(es),...
Vous n'êtes toujours pas obligés de me croire,.. à me suivre,.. ou pas..
Ou pas !
Ou demandez à Benalla ..

Christian le 21 novembre 2019...

Avec tout le respect que je dois à la Justice,
à la Police de la « 6 ème Constitution »,.. et aux Armées,... de mon pays !
« Honneur et parole vaut gant et pistole »... Proverbe allemand 1886

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.