La ruine est sous nos pieds

La ruine est sous nos pieds La ruine est sous nos pieds, Macron et ses financiers, Jouent la carte américaine, Celle qui mène à la ruine,.. à la peine.. Les américains, au nom du libre échange Ont vendu eux aussi leur monnaie d’échange, Cette monnaie, c’est l’Industrie,... Le fer de lance d’un Pays,... C’est le travail,.. le travail ! Désormais,... est devenu épouvantail !

La ruine est sous nos pieds

La ruine est sous nos pieds,
Macron et ses financiers,
Jouent la carte américaine,
Celle qui mène à la ruine,.. à la peine..
Les américains, au nom du libre échange
Ont vendu eux aussi leur monnaie d’échange,
Cette monnaie, c’est l’Industrie,...
Le fer de lance d’un Pays,...
C’est le travail,.. le travail !
Désormais,... est devenu épouvantail !
Le travailleur est pantin,
Balloté aux quatre vents pendu
Il dépéri,..
Aux actionnaires à tous prix est vendu.....
Délocalisations,.. chômage est destin...

La ruine,.. est sous nos pieds !
La France est sous un coup d’État au ralenti,
La démocratie s’affaiblit,
Mais les soi-disant sensés, réfléchis,
Sous couvert d’un bon salaire,
Ne voient pas,.. n’entendent rien,
Le coup d’État est bien là,.. présent,
La Presse, télés, Médias
La violence policière ne contestent pas,
Sans contrôle sont nos hauts-fonctionnaires,
Députés et sénateurs,... sont creux en dedans,...
Et nos élites persévèrent en cette voie,
En emprisonnant de nos recours,.. nos voix !

La ruine,.. est sous nos pieds !
Ils ont vendu la France,
Châteaux,... barrages,
Alstom, aéroports,
Autoroutes et péages,
EDF,... avec Linky
De la SNCF, le rail
Au seul intérêt du Capital,.. le profit !
CICE, baisse des charges sociales,..
Ils ont bousillé la loi travail,
Ne font cadeaux qu’aux industries,
Les hauts-fourneaux désincarnés
Tristes mines font leurs cheminées,
L’humain n’existe plus... il est bradé,
Lors,.. ils demandent au monde du turbin
A la seule communauté du travail,... la solidarité
La fraternité,.. à devoir se laisser ponctionner
Pour assurer les aides sociales,... support au destin,...
Mais jamais,.. jamais n’en seront imputées
Les grandes entreprises ou sociétés,... protégées !
De leurs immenses et incommensurables générosités... !

La ruine,.. est sous nos pieds !
Le Grand débat est un leurre,
Que pour notre seul bonheur,
Ils vont vous faire comprendre,
Que la seule loi à entendre,
Est leur façon de voir,
Que seules leurs lumières sont espoir,
leurs intelligences sont nos destins
Mépris,.. suffisances,.. sont ces malins,...
Ils vont vous faire comprendre,
Que la seule loi à entendre,
Est leur façon de voir,
Qu’il nous faut encore apprendre,
Nous les analphabètes,... nous les gaulois,..
Les ignorants et autre grivois,...
Que le seul chemin à suivre
Supprimer les services publics, économie,
N’auront de cesse à vous opprimer
En mettant en otage, la Santé,
La Justice,.. nos policiers
Nos CRS, de congés et vacances annulés,
Grogne soignée,... le tour est joué
Avec mépris,.. quelques primes allouées,
Pour mieux tabasser, assommer, gazer ...

Ami(s),..
Le mouvement des Gilets Jaunes
Va bien, bien au-delà :
De la taxe carbone,
L’augmentation de la CSG,
Diminution de nos retraites,
La diminution abyssale de la pension de réversion,

Le mouvement des Gilets Jaunes
Va bien, bien au-delà :
Diminution des charges sociales des sociétés,
De la non égalité de l’imposition,
Des grandes sociétés non imposées,
Ces sociétés maritimes et aéronautiques dispensées,

Le mouvement des Gilets Jaunes
Va bien, bien au-delà :
Du non contrôle des fonctionnaires de l’État,
Des sourds et muets que sont sénateurs et muets,
Les deux grandes muettes, Luxembourg et Bourbon,
Tous ces hauts- fonctionnaires grassement salariés,

Le mouvement des Gilets Jaunes
Va bien, bien au-delà :
Des avantages sans commune mesure de nos élus,
De nos vies d’esclaves cloisonnées, emprisonnées par la CE,
À nous rendre responsable de la pollution,
Nous faire changer voiture,... chaudière cinquième génération,

Le mouvement des Gilets Jaunes,
C’est dissoudre l’Assemblée d’incompétents,
C’est dissoudre l’Assemblée de ces tourneurs de clefs,
C’est dissoudre l’Assemblée de ces inféodés,
C’est modifier l’Article 3 et 89 !

Le mouvement des Gilets Jaunes,
C’est redonner au peuple la Démocratie,
C’est au peuple de décider de ces lois sociales,
C’est au peuple de décider des impositions,
C’est au peuple de contrôler les caisses de l’État,
C’est au peuple d’assurer le salaire des Hauts-fonctionnaires,
C’est au peuple qu’est subordonné la gouvernance,
C’est au peuple de faire appliquer le RIC,

Ami(s),...
Les miettes qui vous seront données,
Ne seront toujours,... que des leurres,
Elles auront été soutirées
Non pas au Capital
Soumis au marché mondial
Pour le seul bonheur de grands actionnaires,
Mais bien,... Gilet Jaune,...
À votre labeur,.. votre sueur, Gilet Jaune,...
Ne pas oublier qu’en cette année de CRISE,
Nos belles et modestes nationales entreprises,
N’ont jamais, jamais,
Autant, autant,
Jamais, Jamais,
Autant versé de dividendes à leurs actionnaires ....
Ces petits, petits emprisonnés au Japon, propriétaires...

La ruine est sous nos pieds

Mais ami(s)
Vous n’êtes toujours pas obligés de me croire,. à me suivre,... ou pas ! Ou pas !

Christian le 23 janvier 2019

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.