Castaner,.. où la voix de son maître !

Castaner Le Rantanplan Du gouvernement Aboie,.. aboie, Et la caravane passe... Les bougres,.. ils sont coriaces Tu les prends la main dans le sac, N’aime pas des vagues,.. le ressac... A trop jouer avec Lucifer Les pieds s’est pris Jupiter,...

Castaner,.. où la voix de son maître !

Castaner
Le Rantanplan
Du gouvernement
Aboie,.. aboie,
Et la caravane passe...
Les bougres,.. ils sont coriaces
Tu les prends la main dans le sac,
N’aime pas des vagues,.. le ressac...
A trop jouer avec Lucifer
Les pieds s’est pris Jupiter,...

Ce pouvoir,...
N’aime pas les histoires...
Tu les prends en pleine magouille,
A jouer trop,... côte à côte,...
S’exonèrent de toutes fautes...
Implorent le complot,...
Dixit Griveaux...
Il est vrai, qu’à être près de dieu,
Qu’importe les ingrédients de la tambouille,
Rien, mais rien n’arrête ces ambitieux...
Ils ont la patte pour cela,
Ils te noient une l’eusse tu cru
Heureusement que barre il a !....

Tu vois là ami(s)
Comment le poisson noyer,
Chez eux qualité première est la menterie...
Sont là, que pour nous embastiller...
Sont les chantres de la tromperie...
Il ont du mal à trouver le sommeil,
N’ont plus le sourire vermeil,
La peur les anime,...
Le Sénat aurait fait crime,
D’oser jouer les accusateurs,
Les procureurs,
Critiquer,...
Du doigt,.. pointer,
De l’Élysée,... si fébrile,
Cette pièce de Feydeau,
Un vrai vaudeville !
- « Ciel mon mari ! »
remplacé par ici,...
- « Ciel mon Benalla ! »
Grivoiseries et quiproquos,...
Du burlesque digne de Laurel et Hardi
Un palais présidentiel pisté, filé,
Sous la coupe de quelque Mata Hari
Qui fut,... exécutée pour déloyauté
Intelligence avec l’ennemi.
Le scénario est mal engagé,
Le casting est à court d’idées,...
A grand renfort
Commissaires, Préfets,...
A trop se moquer
Vouloir railler, ridiculiser
Le peuple d’abord,
Puis du Sénat
Des sénateurs,...
Ne se sentant pas de joie
D’avoir eu raison du roi,..

L’Assemblée l’avait mieux joué...
La présidente de la Commissions des lois,
Yaël Braun-Pivet corapporteure
Si proche de son seigneur,
Nous a joué une macronade
Une mascarade,
Une pantalonnade,..
Pas la peine de jouer les pinailleurs,
Pour elle, au soir du 19 juillet 2018,
Tout avait été dit !
Fermez le ban !
Il n’y avait plus obligation
A plus d’enquête sur ce florilège
Ne pas étaler,
Ne pas exhiber,..
Hors du manège,
Ces frasques ménagères,...
A faire voler.. cuillères ou couverts,
Ces anomalies,.. ces bizarreries,
Ne sont que du domaine,...
De la Science-Fiction,...
Pas la peine de triturer
Benalla Lieutenant-colonel de gendarmerie,
Allons ! Allons !
Circulez ! Il n’y a plus rien à voir.. !
Tout avait été dit !
Fermez le ban !

Être pris à défaut,
Recevoir un zéro !
Lui qui n’a jamais connu
La punition,.. la retenue,
Le Sénat serait mauvais maître,
Deviendrait à la Nation, traître....
Déjà,.. il entrevoit une nouvelle loi,
Que nul ne pourrait faire ombre au roi !

Jupiter dieu
N’a pas quitté sa cour d’école,
Joue,... rejoue la ‘Cage aux folles’,
A trop joué à la marelle
N’est jamais arrivé au ciel,
Jupiter dieu !
Fait désormais aboyer
Sa garde rapprochée
Griveaux, et Schiappa,.. hier
Averell le fidèle, droit et fier,
Aujourd’hui Rantanplan,
A venir,... Belloubet et Darmanin,
Tous y passeront au gouvernement,..
Sont au bout du chemin,...
A aboyer, à invectiver,..
A brailler,...
Seuls font écho,
A leur incommensurable égo,...
Les gilets jaunes,...
Jaunes !

Jaunes !...

Mais ami(s)
Vous n’êtes toujours pas obligés de me croire,.. à me suivre,.. ou pas ! Ou demandez à Benalla !

Christian le 23 février 19

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.