Face cachée de LaRem ou le génocide de la Commune !

Face cachée de LaRem ou le génocide de la Commune ! LaRem... ? LaRem... ? Des sauvages,... Des iconoclastes.. ! Pensez ami(s),... Osez,.. ici,... en toute impunité Alors que, à tort ou à raison Pour incitation à la haine,... L’on va répudier Zemmour de toute télé, Ici,.... la députée LaRem, Madame Claire O’Petit, Ne fait pas dans le détail...

Face cachée de LaRem ou le génocide de la Commune !

LaRem... ?
LaRem... ?
Des sauvages,...
Des iconoclastes.. !
Pensez ami(s),...
Osez,.. ici,... en toute impunité
Alors que, à tort ou à raison
Pour incitation à la haine,...
L’on va répudier Zemmour de toute télé,
Ici,.... la députée LaRem,
Madame Claire O’Petit,
Ne fait pas dans le détail...

Madame Claire O’Petit,
Elle y va fort
Jette tout son corps,
Dans le champ de la bataille
Se veut être contre la colère,...
Contre la rue qui sue la misère,
L’épouvantail...
Elle fait sonner l’armée guerrière,
A trois sommations,...
Font feu les fusils d’assauts,
Contre les contestataires....
Et pas un journaleux,..
Pas un de ces fallacieux,
Qui n’ont d’yeux
Que pour Jupiter dieu,
Qui n’ont de cesse,
Aux Jaunes,... à couper paroles,
Que brûler une poubelle
Le Fouquet’s cantine présidentielle,
N’est point drôle,..
Même si cette paternité leur en a été retirée,
Ces Jaunes,
Au QI, à railler,...
Leur savoir au crachoir,..
Nos journaleux,
Font silence,
Font absence,
Là,.. à faire feu sur des civils,....
Là, à faire cracher les fusils,
Sans doute s’est-elle proposée,
Cette ‘conne’ de députée
Ramasser les corps aux caniveaux
Les ramener aux enfants de ces héros,
Madame la députée,.. je réitère mes propos
‘’Quelle conne !’...

Madame Claire O’Petit !
Comment se fait-il ?
Que vos forces de l’ordre,
Que ‘vos’,... ‘vos’
CRS, policiers si dévots,
Vos forces de l’ordre,
Si sophistiquées,
Que l’Égypte,... l’Algérie,
Et autres belles ‘démocraties’
Viennent pour leurs compétences
Leurs allégeances
S’en imprégner...

Madame Claire O’Petit !
Comment se fait-il ?
Que vos Escadrons de l’ordre,
Aux ordres de sa seigneurie
Macron,...
Soient incapables, incompétents,
Médiocre,... voire impuissants,
À faire œuvre de discernement,
Entre le jaune et le noir,..
Les casseurs,.. et le désespoir.... ?
Soient incapables, incompétents,
Médiocre,... voire impuissants,
Les ‘Black blocs’ de contrer,
De les arrêter,... de les emprisonner
Aux juges,... les présenter...

Madame O’Petit !
De ces ‘Black blocs’,
Pas un,.. n’est arrêté,
Pas un,.. n’est emprisonné,
Pas un,.. n’est jugé,
Vos forces de police,
Aidées par la justice,
Les laissent,.. tout saccager,..
Tout ravager,.. piller..

Madame O’Petit !
Vous osez être la mandataire
De votre groupe LaRem,
Une bien belle ‘bouc émissaire’
Là, devant ces journaleux,..
Fiers de leur métier
A défendre de l’Homme, ses ‘Droits ‘
Là, où Zemmour se serait attiré
Foudres,... bannissement,
Ostracisme, condamnation
Sous l’égide,... de la pensée unique de BFMTv,
De Cohen, aux mille fausses sorties,
Zemmour à jeter aux orties,
Opprobre, indignation,..
Dans les douves,.. à fusiller .. !
Madame O’Petit !
De réitérer : « Faire feu » !
« Feu » !

Madame O’Petit !
Vous pensez !
Que vous allez trouver
Quelques dignitaires,
Quelques notables sommités,
Pour s’asseoir aux côtés
Du président Macron,
Lors de notre fête nationale..
S’asseoir sur son séant,
Aux côtés du deuxième président
Connu de l’Histoire de France....
Assassin,.. meurtrier
Comme Alphonse Thiers
Cet ambitieux, ce traître ,
Adolphe Thiers, l’assassin libéral...
Qui lors de la Commune a conduit
Au génocide,
À l’infanticide,
Au parricide,
De la gauche républicaine et populaire de Paris !....

Madame O’Petit !
Vous avez raison,
Aveuglément à suivre Macron,
Portez vos actions féroces
Sur les Gilets Jaunes,.. en force...
À jeter le discrédit
Sur ces infâmes protestataires,....
Ignobles contestataires
Soutenir le déni
Sur la misère,
Sur la colère,..
De ces insoumis
A être traités pire
Que des hordes fanatiques islamistes,
Venues sur nos terres
De sang s’abreuver et s’y nourrir
Près à en découdre avec les mécréants,
Vos places désormais sont aux assises réservées,
Là,.. sur les bancs des accusés...

Madame O’Petit,
Mesdames, messieurs les députés,
Mesdames, messieurs les ministres,
Monsieur le président,
Vous n’allez pas comme cela vous en tirer,...
N’en déplaise à dieu Jupiter,
« Qu’il vienne me chercher ! »
Tant pis pour Voltaire...

Ami(s),
Madame O’Petit,
D’aller sur le peuple tirer.. !
Pour faire morale
À cette mauvaise fable,
À donner son aux ânes,...
Dans nos livres d’Histoire,
On dira jadis
Qu’un certain dieu Jupiter
N’ayant jamais eu assez à boire,
Descendit,... sur terre
Mais,... par trop d’orgueil,..
A jouer les Napoléon,
A poursuivre d’ambitieux horizons,
Vouloir donner au monde leçon,...
Insolence et mépris,
Habillé de trompe-l’œil,
Trépas,... rime toujours avec orgueil....

Ami(s),
Madame O’Petit,
Dans nos livres d’Histoire,
On dira jadis
À son départ,... n’a laissé qu’un désert,
Malgré son ouvrage aux mille pages,
Merveilleux livre du Macron libéral
Aux écritures réservées au Capital,
Les pages de ce merveilleux ouvrage,
Sont blanches,..

Toutes,..... blanches !

Mais ami(s),..
Vous n’êtes toujours pas obligés de me croire,.. à me suivre,. Ou pas ! Ou pas !
Ou demandez à Benalla ... !
Quoiqu’il,.. se trouverait en Suisse,... pour ces comptes BNP-Paribas...

Christian le 22 mars 19

 

53423934_265883137460130_4285664654534901760_n.jpg?_nc_cat=108&_nc_ht=scontent-mrs1-1.xx&oh=ed54efa72754332a5cef72f85aec2d26&oe=5D4CFA1E

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.