La relance dans la balance... ?

La relance pour sauver la France ... ? Redresser le fléau de la balance,. "Celui-dont-on-ne-doit-plus-jamais-prononcer-son-nom" Jouerait-il à pile ou face,.. Avec une pièce aux deux faces pile,.. S’en remettrait-il aux augures, Au hasard,..

La relance dans la balance... ?

La relance pour sauver la France ... ?
Redresser le fléau de la balance,.
"Celui-dont-on-ne-doit-plus-jamais-prononcer-son-nom"
Jouerait-il à pile ou face,..
Avec une pièce aux deux faces pile,..
S’en remettrait-il aux augures,
Au hasard,..
Emportant les Français en cette mauvaise aventure,
"Celui-dont-on-ne-doit-plus-jamais-prononcer-son-nom"
Goguenard,..
Une façon de mieux nous plier,
Nous encapsuler,.. emprisonner
Dans cette Europe de renards....

L’UE,.. pas en réserve un seul euro...
500 millions d’habitants,..
Et pas un seul euro sur son compte courant..
Aucune réserve en euros trébuchants,.
Comptant...
Mais qui peut m’expliquer,..
Comment l’économie relancer,..
Quand l’autre psychopathe,
"Celui-dont-on-ne-doit-plus-jamais-prononcer-son-nom"
Veut encore et encore,..
Les salaires,.. tirer vers le bas,..
Et de ce généreux accord,..
Ce n’est que le plan A.... !
Que feront-ils demain.. ?
À la prochaine pandémie,.. ?
Que feront-ils demain.. ?
À la prochaine épidémie,.. ?
Se referont la cerise,..
Sur l’autre crise,..
Sans doute grâce au vaccin.. !!??

Comme cela est bizarre .. !
On ne parle plus de dette .. !
Il n’y a plus de recette
On a vendu toutes nos richesses,
Ne reste plus qu’à vendre nos fesses,
Ces hurluberlus de la haute finance,..
Du projet,.. on voté,.. adopté,
Mais,.. il n’est nullement financé...
Où vont-ils trouver l’argent.. ?
"Celui-dont-on-ne-doit-plus-jamais-prononcer-son-nom"
Nous parle,..  ici,.. de don,..
Comment va-t-on ces prêts rembourser,.
Ce plan de mort,..
De ce Voldemort... ?
Se prend pour un sorcier
Qui cherche sur le monde à s'imposer,..
Son idéal,..
Le Capital,..
Que le Capital.. !
Lui,.. dieu Jupiter,
Sa secte Lrem,.. ses fidèles 'mangemorts',
Feront trou dans le Trésor...
Mais des voix s’élèvent dans l’Union,..
Accusent,..
Tout n’est pas réglé,
Entériné,..
Nombre de nations,
À cet accord,. y être enchainées...
Attachées,... ligotées...
Refusent... !

Accord de Macron,..
'Celui-dont-on-ne-doit-plus-jamais-prononcer-son-nom'
Une nouvelle trahison,..
Perfidie,..
Tromperie,..
La France en dette de 100 milliards d’euros,.
Pour n’en recevoir,.. que 40 milliards d’euros...
Ami(es) !
Trouvez !
Cherchez !
Serait-ce une erreur.. ?
Nenni !
C’est une tartuferie,
Un embrouillamini,.
Un amphigouri,
Ces hurluberlus,..
Qui ne traversent jamais la rue,..
Ont délibérément,..
La France jetée, enchaînée,
A ne plus pouvoir de l’Europe s’en échapper,.
Décamper,..
Se « Frixiter »....

Et tous les experts,..
Ces gens patibulaires,
Ces journaleux-crotteux de BFMTv
Se réjouissent,...
Jouissent,..
« Ce n’est pas brillant,
J’ai fait ce que j’ai pu,..
« Ah les cons ! S'ils savaient »
ce qu’ils acclament... » Daladier.. *

La France déjà dévastée,
Ruinée,.
Elle n’offre plus de travail,..
En Europe joue les épouvantails,
À tous les vents sont ses oripeaux,.
Aujourd’hui,.. ces milliards d’euros,
Cette escroquerie,
Cette fourberie,
La France est exsangue,..
Les Français de leurs substances
De leur essence,
Seront sucés,
Victimes,.. de la plus belle enculerie...
Aux conseils des ministres, demain,.. ?
Xi Jinping
Deng Xiaoping
ou peut-être,..
Zhao Ziyang.....
Demain .. ?

Ce serait là,... de la science-fiction,..
Ou seulement,..... une anticipation.... ?

Mais ami(es)
Vous n’êtes toujours pas obligés de me croire,.. à me suivre,.. ou pas,..
Ou pas !
Ou demandez à Benalla... !

Christian    le 23 juillet 2020

*Après la signature des accords, à son retour en France, Daladier imagine qu'il sera hué pour avoir cédé à Hitler, les accords de Munich octroyant aux Nazis une partie de la Tchécoslovaquie sans contreparties significatives, hormis des promesses de paix. À sa grande surprise, il est acclamé à sa sortie de l'avion au Bourget par une foule, qui le perçoit comme le sauveur de la paix.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.