13 ème mois aux smicards, fin quinquennat ! Balivernes,.. vessies,…

13 ème mois pour les smicards,
 Disparition de la taxe d’habitation,
 Mais c’est un piège !...
 Trop de privilèges,...
 Diminution du pouvoir d’achat,...
 En hausse,... le prix à la consommation, En hausse,... les taux d’imposition,
 En hausse,... les carburants,
 Mais qu’est-ce qui n’augmente pas .. ?
 Même pas ton salaire,...
 Puisque à partir de janvier

13 ème mois aux smicards, fin quinquennat ! Balivernes,.. vessies,…


13 ème mois pour les smicards,

Disparition de la taxe d’habitation,

Mais c’est un piège !...

Trop de privilèges,...

Diminution du pouvoir d’achat,...

En hausse,... le prix à la consommation,
En hausse,... les taux d’imposition,

En hausse,... les carburants,

Mais qu’est-ce qui n’augmente pas .. ?

Même pas ton salaire,...

Puisque à partir de janvier
Tu vas pleurer ta mère,
Prélèvement à la source

Et pan, un moins en ta bourse,...

Cela va être des plus compliqué,

Demain à changer,

Télé,.. machine à laver,..

Ou la voiture à réparer.. !



Pardonnez-moi ami !
Le 13 ème mois, pour les smicards,

Ce n’est pas pour demain,

Faudrait pas exagérer,...

C’est une promesse à la Hollande,
Fin du quinquennat,...
Il en a fait de la propagande,...

Non pas pour les smicards,..

Mais pour le chômage,...

Un rêve,.. un mirage,...

Qui l’a éconduit à la marge...

N’a pas pris un fard dans un couloir
A refusé les isoloirs ...

Mais Monsieur Hollande,
Ne craint dégun,..
Entre les pois chiches et les sardines,

Les fèves, lentilles ou mandarines,
Fait tête de gondole,..
Flanby fait le mariole,
Souriant à l’espérance d’être une idole....



Le 13 ème mois, pour les smicards,

Ce n’est pas demain 

Que le train trouvera cette gare,
C’est un peu l’arlésienne,

Une obscénité jupitérienne, 

La barre des 10 % est presque atteinte,

Pour les demandeurs d’emplois

C’est plus classe que chômeurs,

Demandeurs d’emplois,...

Et sa progression, n’est pas feinte,...

Et que dire du RSA,
Des allocataires ayant usé tous leurs droits,
Si ce n’est,... qu’ils sont demandés
Pour aller vendanger....
Mettre ainsi,... plus le soir,... dans le plat,...
Mais même ces ayants droits,....

Ne courent pas vignes et contrées... 

Pour aller se faire un salaire de misère.....
Comment remettre les gens au travail

Avec deux figues et une olive,

En bouche,... point de salive,
Ni cocktail,...ni ripaille,..
Ni ripaille....


Ami smicard,

En attendant ce 13 ème mois,... 

Ami smicard,

Vivement,...

Je te souhaite ce 13 ème mois,

Mais avec une barre à plus de 10 % de chômards,

Le litre d’hydrocarbure, à 2 euros,

Rien que pour aller au boulot,

Les augmentations de péage,

Les augmentations des assurances,

Ce 13 ème mois, ne fera point cadeau !
Vivement,... 

Je te souhaite ce 13 ème mois....


Smicard !

Peut-être n’auras-tu jamais ce 13 ème mois !
Mais ce que je puis t’assurer,

Et ce,.. ami,..

A contre cœur,...

Et ce malgré le flot de tes sueurs,..
Que demain,... à coup sûr,...

Est tracée notre mauvaise,... aventure,
Ces augmentations en ce quinquennat,...

Feront notre quotidien,...

A devoir la ceinture serrer,...
Rien que pour du pain !


Smicard !


Du Pain !

Ami(s),… vous n’êtes toujours pas obligés de me croire,.... à me suivre,.. ou pas ! Ou pas !



Christian le 23 août 2018

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.