Macron,... au fond de l’abîme,.. s’abîme... !

Celui dont l’Histoire ne retiendra nom,.. L’histrion, Avec des youtubeurs,.. Se met en lumière S’épanche sur Twitter,.. Doit désormais large,... ratisser,. Râteler,.. gratter,..

Macron,... au fond de l’abîme,.. s’abîme... !

Celui dont l’Histoire ne retiendra nom,..
Un pitre,.  un fifrelin,..
Fifrelu,... pasquin,..
C’est selon,.
Celui dont l’Histoire ne retiendra nom,..
L’histrion,
Avec des youtubeurs,..
Se met en lumière
S’épanche sur Twitter,..
Doit désormais large,... ratisser,.
Râteler,.. gratter,..
Aux jeunes,..
Demain,...  va offrir des mangas,.
Du boubigoulba,..
Ces jeunes,..
Du Covid,.. oubliés,..
Est son dessein,..

Les jeunes,...
Du piège ne tomberont point,
Certes,..  Henri IV,.. Louis le Grand
Condorcet,..
Seront-ils les benêts.... ?
De la farce,... les dindons,.. ??
Je crains fort à la peine,..
Dans les universités lointaines,
Les étudiants,..
Avec leurs parents,..
Ont eu bonne expérience,.
Ont vu la souffrance,
La violence,.
Luttes,.. humiliations,..
Condamnations,..
Leurs courageux parents,..
Fleurissent encore de leur galère,..
Leurs colères,..
Ronds-points,.. et Champs ‘jaunifiés’...
Flytoxés, LB-Disés,.. trépanés..

Celui dont l’Histoire ne retiendra nom,..
Est au bout du stock,..
Pour les jeunes,..
Pif paf,.. lance sur TikTok,
Le Pass-culture...
Hier,..  Attal sur Twitch,
Celui dont l’Histoire ne retiendra nom,..
Tiens jeune !...
V’la 300 euros,.. !
Avec McFly,.. Carlito,..
Fais toi un Kébab,.. un sandwich,
Musique ou lecture,..
Choisis ta nourriture,..
Chostakovitch, Prokofiev, Rachmaninov,
Tolstoï,  Soljenitsyne,. Boulgakov,
Jeune,.. !
Rends moi l’ascenseur,...
M’étreint ici,. du perron,... la peur,..
Jeune,..
Suis à la ramasse,..
Seule perspective,... du RN,.. être en face... !...

Celui dont l’Histoire ne retiendra nom,..
300 euros,.. !
Se prend pour Zorro !
Dans son cartable en croco,
Aucune idéologie politique,..
Aucun projet,.. démocratique,..
Seul projet,... le remake du Titanic..
L’homme des promesses,.
Aime se faire toucher les fesses
N’attendez jamais,.. rien,. de ses messes..
À tout,.. s’est attaqué
La jeunesse,.. la vieillesse
Les retraités,. les handicapés,..
Les salariés,
Les chômeurs,.. les enseignants,
Les pompiers,... le corps soignant,..
Les avocats,.. la Justice,
Et même la Police...
J’oubliais,.. les commerçants,
Les artisans,..
Et les syndicats... ?... Absents.... !!

Jamais un président,
Tant responsable de blessés et de mourants,
Jamais,.. trépanés,.. amputés, énucléés,
Même de l’Assemblée,..  silence,.. ne s’est élevé..

Celui dont l’Histoire ne retiendra nom,..
Un pitre,.  un fifrelin,..
Fifrelu,... pasquin,..
Mais qui trouvera force et gloire,
En face de son nom,..
Déposer dans l’isoloir
À honorer son histoire,..
Une voix,..
LaRem,.. vont prendre gros suppositoire,..
Faut sauver le soldat Macron,..
Une voix,..
Démagogie,..
Hypocrisie,
Les réseaux,... le filon,..
Pour tant d’incurie,..
D’impéritie,..
Proche,.. est le fond...

Ami(es),..
Au fond de l’abîme,.. s’abîme... !
Celui qui voulait graver son nom,
Au panthéon de la gloire,..
Ne fera au comptoir,..
Que billevesées fariboles,...  et postillons...
Au fond de l’abîme,.. s’abîme... !

Mais vous n’êtes toujours pas obligés de me croire à me suivre,.. ou pas !
Ou pas !
Ou demandez à Benalla... !

Christian     le     25 mai 2021

PS
Un vrai chef de guerre
Pour son adversaire,..
A de la compassion,
De la commisération,
Aux Français sous les LBD tombés,..
Pas la moindre pensée.. !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.