Jeunes poussés,... dans la Loire,.... condoléances.....

Des jeunes faisaient du bruit, Du bruit ? Quoi de plus naturel pour une fête de la musique...! Des jeunes faisaient du bruit, Dans un endroit désert,.. isolé, Sur des quais désaffectés de la Loire,... Pas de quoi un chat fouetter,... Faire du bruit,... boire,... Pendant la fête de la musique.....

Jeunes poussés,... dans la Loire,.... condoléances.....

Des jeunes faisaient du bruit,
Du bruit ?
Quoi de plus naturel pour une fête de la musique...!
Des jeunes faisaient du bruit,
Dans un endroit désert,.. isolé,
Sur des quais désaffectés de la Loire,...
Pas de quoi un chat fouetter,...
Faire du bruit,... boire,...
Pendant la fête de la musique.....

N'avaient-ils point autre chose à faire?
Ces playmobils,.. ces cerbères,...
Sous la bénédiction de Castaner,..
Les envoyés de quelques commissaires,
C'est vraiment pour emmerder le monde !
Chasser de cet endroit désert,
Ces jeunes, que l'alcool avait réuni,
Faire la fête,.. ici,....
Toute la nuit....!

A t-on effectué un alcootest..?
Pour ces porteurs de peste...!
Ils s'y sont mis à 15 !
Armés jusques aux dents...
Gaz,.. bâtons,...
Vigiles staliniens,.. d'un autre temps!
A fracasser, frapper,...
Avec une telle violence,..
Qu'un jeune,.. ne sachant nager,...
Sous la terreur,.. s'échappe à se noyer,
À se noyer..!
Une bavure..
Une bavure est une erreur,..
Ici,.. l'erreur est préméditée,...
Intentionnelle,.. délibérée...
L’œuvre de sicaires,.. de tueurs....
C'est ni plus ni moins
Qu'à coups de tout et de poings,..
Une tentative d'assassinat !
Assassinat !
Misérables personnages,..
A frapper des jeunes,
Un soir de la fête de la musique,...
Sordide fin tragique,..
Que de s'en aller au rythme de baston,...
Là,.. à coups de bâtons.....
De bâtons!
Je jette ces mots
Là, sur les quais de la Loire,
Humbles pétales contre ces maux,..
Pour une réunion en foire,...
Humbles pétales,..
Pour une soirée fatale....

Il y avait grande urgence,
À faire preuve de tant de violence,
Oublier quelque intelligence,...
Leur bêtise,.. serait-elle leur seule essence,
La lumière,... brille par son absence,...
Iront-ils à déposer des gerbes de condoléances...?
Évoquer,.. un manque de chance...?
Il y avait grande urgence,....

Ils sont moins couillus
Pour des risques,.. encourus,...
Lorsque les réfractaires
Aux gueules sinistres et patibulaires,..
Qui leur font face sont armés,.... !
N'est pas héros,... celui qui est tué....
Ce n'est pas la même musique,
Frapper des jeunes alcoolisés
Voire même drogués,...
La Police ferait-elle la même police,
Dans les belles soirées chics de Paris...?...
Où la cocaïne... abreuve la politique....!

La France est sous un régime fasciste,...
User de la force publique,
Une nuit de fête de la musique...
Trouver une mort tragique,
Tandis que nos députés sous analgésique,...
Aphones,.. sous ces violences diarrhéiques...

Diarrhéiques !

Mais ami(s)
Vous n’êtes toujours pas obligés de me croire,.. à me suivre,... ou pas !
Ou pas !
Ou demandez à Benalla !

Christian le 26 juin 2019

Avec tout le respect que je dois à la Justice et à la Police de mon pays !
« Honneur et parole vaut gant et pistole »... Proverbe allemand 1886

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.