Moi ! Moi,.. le,... gros salaud... ?

Moi ! Moi,.. ce,.. gros salaud... Sûrement aussi, gros nigaud,.. À vouloir ainsi traiter,.. Sans cesse le triste sujet, Qu’est notre empereur de président, Celui qui se prend pour Dieu.. Ne fait-il point tout comme lui !.. ?

Moi ! Moi,.. le,... gros salaud... ?

Moi ! Moi,.. ce,.. gros salaud...
Sûrement aussi, gros nigaud,..
À vouloir ainsi traiter,...
Sans cesse le triste sujet,
Qu’est notre empereur de président,
Celui qui se prend pour Dieu..
Ne fait-il point tout comme lui !.. ?
Ne remet-on point,... tous,..
En cause le mauvais sort,
Quand il s’abat sur nous... !!!
Que Dieu malgré sa miséricorde,
Chaque jour,.. nous fait subir,.. ?
Mais à Dieu,..
Nous ne pouvons qu’acquiescer...
Que nous prosterner...  

Celui-dont-on-ne-doit-plus-jamais-prononcer-son-nom, 
Jupiter,..
N’est-il point Dieu... ?
Sortie d’une revue de water,..
Dieu !???
Puisque de toutes ses divines actions,...
Ne fait jamais au peuple cas,
Se fiche éperdument de son avis,..
À la démocratie,
Ses mensonges sempiternels,
Ses insultes à la pelle,
Quels que soient ses décisions,..
Députés se rangent à sa folie,..
Et le peuple en colère,..
Doit se contenter de la misère...
Cette fameuses théorie du ruissellement,..
Ces miettes tombées si généreusement,
De leurs ripailles,.. et bamboches,.
Mais avant,.. ouvrent ils, bien leurs poches....
Moi ! Moi... !
Ne serais,.. que,.. ce gros salaud... ?

Moi ! Moi,.. ce,.. gros salaud...
À tirer sur l’ambulance,..
Celui-dont-on-ne-doit-plus-jamais-prononcer-son-nom, 
Que ne suis-je point ce gros salaud,..
À ne pas respecter,
L’homme qui a fait du mensonge son habit,..
L’essence même de sa vie..
Le mensonge.. !
Sur l’autel du fascisme,..
Il tue les Lumières,.. l’humanisme,..
Et moi,.. je serais ce grand salaud...
Jamais en repos...
Pour n’avoir de cesse,..
Jusqu’à mon dernier souffle,..
Être ce grand salaud,
Celui-dont-on-ne-doit-plus-jamais-prononcer-son-nom, 
Qui en pleine guerre
Supprime la Chloroquine,..
Qu’il déclare poison...
Lui le petit garçon,
Qui a fait toute son école tenu par la main,
Sans doute a-t-il joué au médecin
Avec sa copine,..
Pour interdire la Chloroquine...
Moi ! Moi... !
Ne serais,.. que,.. ce gros salaud... ?

Celui-dont-on-ne-doit-plus-jamais-prononcer-son-nom, 
Qui en pleine guerre
Interdit le masque dans les Ehpad,
Aux secours et même aux policiers,..
Fait cacher aux centrales d’achats,
Ces milliers de masques réquisitionnés,..
Où sont les masques.. ?
Où sont les masques.. ?
Les réserves sont vides,.
Schiappa fait bide,..
Salomon,... 
Un jour oui ! Un jour non !
Sibeth,...
Porte-parole canon,
Sibeth le boulet....
La crise de la grippe Cymes
Est contenue,.. ne franchira,.. la frontière,..
BFMTv,.. offre tous ses experts...
Covid-19 ? Est dite la messe....
Moi ! Moi... !
Ne serais,.. que,.. ce gros salaud... ?

Moi ! Moi,.. ce,.. gros salaud...
Devrait-on parler des lits d’hôpitaux... ?
Mais que fait-il de tous ses cadeaux,..
Celui-dont-on-ne-doit-plus-jamais-prononcer-son-nom, 
Le CICE,..  30 milliards cette année,..
En offrande,.... aux princes du Capital...
Le refus de traiter
Les 10 millions de vraies fausses cartes  vitales,
Le refus d’en récupérer,
Les 50 milliards d’euros annuels,
Qui génèrent le plus grand trou social,
Qu’aucun pays au monde,..
Que cents pays civilisés,..
N’ont jamais fait entrer en leurs rondes,...
Celui-dont-on-ne-doit-plus-jamais-prononcer-son-nom,
Le refus toujours le robinet de fermer
Que dis-je au flot continu des fuites des capitaux,..
100 milliards encore escamotés, envoyés,
Dans ces îles,.. ces paradis fiscaux,
Ces oasis,.. ces édens, si,. si,. si bien protégés !

Moi ! Moi... !
Ne serais,.. que,.. ce gros salaud... ?
Qui tire sur l’ambulance..
Et si on parlait de ces trois années de violence,..
Trois années de violence
Amputations,
Énucléations,
Trépanations,
Blessures, décès et humiliations...
Salaud,.. !??

Mais ami(es),..
Vous n’êtes toujours pas obligés de me croire,. à me suivre,.. ou pas,..
Ou pas !
Ou demandez à Benalla !

Christian                        le  29 octobre 20

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.