Comment les écrivains et les artistes contemporains (vidéastes, dramaturges, performers, cinéastes etc.) travaillent-ils à la réappropriation des outils qui désormais informent notre pensée ? Que manifestent ces pratiques intermédiales et transmédiales quant à la réflexion sur les réseaux et sur notre rapport aux médias à l’heure du tout-internet et de la viralité des « stories » ... 

Voilà quelques unes des questions qu'examineront les participants au  colloque international organisé par Danielle PERROT-CORPET et Judith SARFATI-LANTER à l'Université Paris Sorbonne les 22-23-24 juin 2016 Centre de Recherche en Littérature Comparée (CRLC, EA 4510) /Labex OBVIL

Programme du Colloque

Mercredi 22 juin 

9h15-9h30 : Accueil.

9h30-9h45 : Introduction, par Danielle Perrot-Corpet et Judith Sarfati-Lanter.

Sortir du livre

9h45-11h15 :De l’écriture à la performance

Président de séance : Jean-Paul ENGELIBERT (Université Bordeaux-Montaigne)

Marie-Jeanne ZENETTI (Université Lyon 2) : « Un bovarysme performé : scénarisation de soi et posture fictionnelle dans les pratiques artistiques contemporaines ».

Françoise CAHEN (professeur agrégé, Lycée Maximilien Perret, Alfortville) : « Jean-Charles Massera et le “format de l’ennemi”. Sur les formes intermédiales de Massera ».

Judith MAYER (Université Paris 13) « Discours polysémique de l’écrivain-éditeur en scène : Pouvoir point, fausse conférence d’Yves Pagès ».

11h45-12h45 : Littératures numériques

Présidente de séance : Nancy MURZILLI (Université de Gênes, Italie)

Erika FÜLÖP (Université de Lancaster, Royaume-Uni): « Du contre-récit à l’histoire (d’un récit) : Limites ou les faits et gestes littéraires de François Bon ».

Alexandra SAEMMER (Université Paris 8) : « “Un Monde incertain” de Jean-Pierre Balpe : tentative d'épuisement ».

 

Performances contre-narratives

14h30-15h15 : Une œuvre plurimédiale

Présidente de séance : Elisa BRICCO (Université de Gênes, Italie)

Bernard VOUILLOUX (Université Paris-Sorbonne) : « Le “show” du “serial-killer” : Jerk, de Dennis Cooper et Gisèle Vienne ».

15h15-16h15 : Le théâtre postdramatique

Présidente de séance : Elisa BRICCO (Université de Gênes, Italie)

Hanna LASSERRE (Université Paris 8): « La Contre-narration au théâtre : quels outils dramaturgiques ? »

Wolfgang ASHOLT (Université Humboldt, Berlin): « Théâtre postdramatique et/ou Storytelling? »

 

16h45-17h45 : Dans l’espace public

Président de séance : Emmanuel BOUJU (Université Rennes 2/IUF/Université Harvard)

 Liliane VIALA (collectif d’artistes « Courants faibles ») : « Les pratiques contre-narratives de courants faibles : usages singuliers d’écritures collectives ». Dialogue avec Gabrielle REINER.

 Natalya TCHERMALYKH, (IHEID, Genève): « bodies of fiction : pratiques contre-narratives dans la performance publique protestataire en Russie contemporaine ».

 

20h Projection du Collectif Jeune Cinéma :

« Il était merveilleux... Quand il parlait, ses lèvres bougeaient... » De belles histoires et bien au-delà si affinités...

Au Cinéma La Clef (34 rue Daubenton 75005 Paris)

 

Jeudi 23 juin 

Demontages et recompositions

09h30-11h : Images critiques

Présidente de séance : Sylvie SERVOISE (Université du Maine)

Jean-Paul ENGÉLIBERT (Université Bordeaux-Montaigne): « Une photographie critique ? Arrêt sur image chez Guillaume Herbaut, Sebastiao Salgado et Allan Sekula ».

Gabrielle REINER (Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle) : « Cinéma expérimental et storytelling : du found footage comme pratique contre-narrative et outil critique des images en mouvement ».

 Santiago ZULUAGA(Université Paris-Sorbonne) : « Démontages : l’ironie dans les pratiques contre-narratives de Julien Prévieux ».

11h30-12h30 : Contre-récits littéraires

Président de séance : Fabien GRIS (Université de Paris-Sorbonne) 

Justine HUPPE et Frédéric CLAISSE (Université de Liège, Belgique) : « Comment le réel a déjoué mes plans »: de quelques romans contemporains sur l’emprise par le récit ».

Elisa BRICCO (Université de Gênes, Italie): « La contre-narration dans le livre contemporain : Quignard, Vassiliou, Yvert ».

 

Récits et contre-récits d’empowerment

 

14h30-15h30 

Président de séance : Jean-Louis JEANNELLE (Université de Rouen)

 

Nancy MURZILLI (Université de Gênes, Italie): « Du vécu au visuel : créations transmédiales de (contre-)storytelling ».

Christine BARON (Université de Poitiers) : « Des effets inattendus du storytelling, ou comment être pris à son propre piège ».

Récit, scène, personnage médiatique : du storytelling à la performance ?

16h-17h 

 Christian SALMON : entretien avec Marie-Jeanne Zenetti, suivi d’une discussion avec le public.

 

Vendredi 24 juin

La fiction, le réel

 

11h00-12h00 : Contre-fictions cinématographiques du storytelling néolibéral

Président de séance : Wolfgang ASHOLT (Université Humboldt, Berlin)

Alice COURTY (Université Paris-Sorbonne) : « Le storytelling management comme fiction théâtrale dans Le Direktor de Lars von Trier ».

 Christiane CRAIG : (Université Paris-Sorbonne) : « “Le fleuve a surgi dans notre vie / Et emporté tous nos chagrins” : Still Life de Jia Zhangke comme contre-récit aux discours étatiques de progrès et de modernisation ». 

14h00- 15h 30: Contre-récits de l’Histoire 

Plan Vigipirate : Inscription gratuite et obligatoire à l’adresse : pratiquescontrenarratives@gmail.com

Une pièce d’identité sera demandée à l’entrée de la Sorbonne.

Président de séance : Raphaëlle Guidée (Université de Poitiers)

Florian ALIX (Université Paris-Sorbonne) : « Les Intranquilles d’Azza Filali comme “contre-narration” de la révolution tunisienne ».

Camille LEPRINCE : « Les “révolutions arabes” au prisme du documentaire de création : narrations croisées d'Algérie, de Syrie, de Tunisie et d'ailleurs ».

Judith SARFATI-LANTER (Université Paris-Sorbonne) : « Simulacre et vérité dans l'oeuvre de Rithy Panh ». 

16h00-17h00 : Littératures factuelles

Président de séance : Alexandre GEFEN (Université de Paris-Sorbonne/CNRS)

Valérie NAHON (Université Libre de Bruxelles): « Journalisme littéraire contre storytelling : le “contre-récit” dans XXI ».

Emmanuel REYMOND (Université Paris 8): « Narrations et enjeux pragmatiques : représentations et réagencements post-poétiques ».

 

En savoir plus sur le projet « Storytelling » : http://obvil.paris-sorbonne.fr/projets/storytelling

Plan Vigipirate : Inscription gratuite et obligatoire à l’adresse : pratiquescontrenarratives@gmail.com

 

Une pièce d’identité sera demandée à l’entrée de la Sorbonne.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Les commentaires sont réservés aux abonnés.