Le beau poème des enfants capricieux

poème

Enfants,

petits

et

GRANDS !

 

Vos parents

sont contents

si contents

qu'un jour

un jour

...

vous finissiez

par

par

...

nous obéir,

à ce que nous vous

/

nous

te

/

moi

vous

moi t'ai

nous

t'avons bien expliqué

et expliqué

...

Si tu as décidé

de t'arrêter

quand tu le voudras

c'est que tu

vous

vous

tu

m'obéirez

nous obéirez

sans discuter

et en baissant

les yeux

le jour venu

à l'heure venue

puisque tu

/

puisque vous

/

puisque tu

/

le fera

/

le ferez

/

le

/

les

/

premier.s.

 

Sans que nous

sans que j'aie

/

ayons

/

à vous le

/

à te le

répéter.

 

Puisque tu

puisque vous

partirez

partiras

le

les

premier.s.

 

car vous êtes

car tu es

trop petit.s.

 

Pour faire

autrement.

 

Tu y as

/

vous y avez

pensé ?

 

Christophe Gervot, écrivain, poète, psychanalyste, traducteur, formateur, le 5/8/2020.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.