Mots mots mots dits, numéro 1

Parole et paroles.

Faut-il croire que Macron est président ?

N'avons-nous pas devant nous un spectacle permanent avec des promesses, rien que des promesses ? 

Souvent, cela va de paire. 

Quand nous nous levons le matin, nous n'en croyons pas nos mirettes. 

Il a voulu un mouvement puis un parti à sa botte. I, I, I, et c'est pas fini ! 

Le gouvernement n'est-il pas encore allé à Canossa ? Si, à Jouy en Josasse ! 

En 1980-1981, Giscard faisait rire jaune Raymond Devons au Jt de 13h. Quand il s'invitait "chez les français". 

Il n'écoutait donc pas ses administrés ? Ils Étaient aussi électeurs. La suite le prouva. 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.