L'inversion des valeurs française : les macronistes dans la rue !

Mise à jour du 23 avril 2021. à 12h42.

N secondes avant la fin de l'immunité ? © Christophe Gervot

Depuis l'affaire Benalla, on le sait. Le pouvoir en place, autrement dit la gouvernance conseil scientifique-Macron-Castex et ses variants antérieurs, a opéré et opère une inversion des valeurs dans l'usage qu'ils font des deniers dont ils disposent. Car apparemment, le panier percé n'est pas tari.

Monsieur Benala se permet de matraquer un manifestant un jour de premier mai, ce jour où les travailleurs et les travailleuses manifestent leur attachement au droit au travail et au droit du travail, malgré les coup de boutoir, ceux du gouvernement Hollande notamment, que ceux que nous élisons pourtant pour autre chose, comme le renforcer pour protéger les travailleurs du capitalisme, du patronat sans qu'ils aient à répéter sans cesse les même luttes, ne se gênent pas de porter.

Mais au très haut, à l'Elysée et dans les cabinets, on préfère gouverner pour les patrons, on appelle ça : le MEDEF au pouvoir.

Écoutez, il y a des patrons, comme moi qui suis chef d'entreprise comme travailleur indépendant, qui préfèrent ne pas être mêlés à ces arrangements entre grand copains.

Ces arrangements constituent l'une des inversions des valeurs dont les ressortissants français souffrent. Du fait du pouvoir.

Et même faire preuve d'indépendance dans le travail, comme être chef d'entreprise, à notre façon, en TPE par exemple, il se dit que c'est mal vu. Et pourtant, c'est notre façon d'accéder au droit au travail.

Mais les valeurs sont inversées en France. Les gilets jaunes ont fortement manifesté, avant de n'être plus sûrs d'être entre eux. Le pouvoir, les partis ont singé les gilets jaunes et les ont discriminés à coup de black blocs. N'est-ce pas l'hypothèse la plus probable ?

Et surtout, avec Benalla, avec les faux gilets jaunes, et ça continue, les macronistes sont dans la rue. OUI, le pouvoir en place est dans la rue !

Quelle ironie ;)

N secondes avant la fin de l'immunité ? ( NB ) © Christophe Gervot

Christophe Gervot, écrivain, psychanalyste, artiste auteur d’œuvres numériques vidéos, artiste plasticien tous médiums, musicien auteur, traducteur et formateur, et citoyen français, le 23 avril 2021.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.