Yuka's cam, 5 / Yuka se faisant caresser, 5

Yuka's cam, 5 / Yuka se faisant caresser, 5 © Christophe Gervot

Musique, vidéo et textes par Christophe Gervot, artiste auteur d’œuvres numériques vidéos, écrivain et musicien auteur, le 20/01/2021. Tous droits réservés.


Cette série des 'Yuka's cam / Yuka se faisant caresser' prend une place différente dans l'ensemble de mes vidéos, qui visent pour la plupart, conformément à ce que promeut le Concept Art, à offrir une pensée, une idée, politique par exemple, par l'art et sur l'art. Cette série, j'ai moi-même ressentie cette réserve, paraît plus "bourgeoise". Ou alors cette série s'y inscrit pleinement, à côté de ma vidéo 'Eating a yogourt', pour faire valoir d'autres idées comme le rapport entre la personne de l'artiste et son art, et le respect dû à l'un comme à l'autre, au-delà de l'apparent non sens que je donne à ces vidéos dans l'acception parfois assez partagée de ce que devrait être une œuvre d'art. Dans ce cadre, le clin d’œil à Andy Warhol s'impose.
De plus, mais c'est là un hasard le plus complet, j'ai mis en ligne la plupart des vidéos de cette série le 21 janvier 2021, journée retenue comme la "journée internationale des câlins", à la suite du mouvement initié aux États-Unis comme le "National Hug Day".
Cette vidéo a été filmée avec mon smartphone Huawei, sans avoir téléchargé d'application caméra, ce qui lui donne un aspect brut du fait de l'instabilité de l'image.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.