1 débat, 2 candidats et une France rabaissée, humiliée…

Jamais sous la V° République nous n’avions assisté une pareille supercherie. Ce n’était pas un débat, mais un pugilat entre 2 candidats. Multiplication d’attaques personnelles et impression de combat de rue entre une voyoue sans scrupule et un étudiant sans envergure. La France a été rabaissé par 2 candidats sans culture, sans charisme, sans étoffe et sans perspective. J'ai mal à ma France !!!

1 débat, 2 candidats et une France rabaissée, humiliée…

 Jamais sous la V° République nous n’avions assisté une pareille supercherie. Non ce n’était pas un débat, mais un pugilat entre 2 candidats. Multiplication d’attaques personnelles et impression de combat, un pugilat indigne. C'était de la politique de cave et de bas étage

La France a été rabaissé comme jamais elle ne l’a été de toute son histoire par 2 candidats sans culture, sans charisme, sans étoffe.

*- D’un côté une poissonnière inculte qui lisait ses notes et s’est présentée avec ses dossiers de couleurs, pour masquer la vacuité de son programme. Marine Le Pen n’est au fond que l’idiote très très utile d’un système qui va porter au pouvoir une marionette. L'incompétence portée  son paroxysme. Le masque du dirigeant du FN est enfin tombé. C'est la point positif de ce débat. Elle est totalement décridibilisée.... par elle-même. C'est le dégré 0 de la politique. 

*- De l’autre côté, un gamin sans expérience, avec des tics, des postures sarkoziennes et des propositions générales qui ne veulent pas dire leur nom : Ultra libéralisme intégral. Incapable de prendre de la hauteur et d’élever le débat placé dans le caniveau par une poissionnière, il a prouvé son inconsistance.

Les masques sont enfin tombés. Le leader du FN fait honte à notre pays. Macron s'est montré incapable de prendre de la hauteur et rehausser le débat.

Mme Le Pen qui parle de l’EURO comme un collégien. M. Macron qui nous annonce sans sourciller qu’il y avait plus de chômeurs au début des années 90 qu’aujourd’hui...

Qu’ils sont loin les débats de jadis qui opposaient des candidats habitués aux joutes politiques et surtout ayant un vrai respect de la fonction présidentielle qu’ils briguent et des téléspectateurs qui attendent autre chose qu’un combat de coq.

*- Un débat dont il faut aussi bien dire qu’il a été dirigé par 2 journalistes qui faisaient office de plots, de quilles, incapables de rappeler aux candidats que l’enjeu mérite mieux qu’un combat de chiffonniers honteux.

 Au final, les instituts de sondages qui se gavent comme jamais, les commentateurs professionnels et les journalistes de connivence qui peuplent les plateaux TV diront que Macron la emporté. Moi je considère que de vainqueur il n’y a tant la France a été rabaissée comme jamais. Notre pays mérite bien mieux que ce triste et lamentable spectacle.

Les jeux sont faits, mais ils l’étaient depuis très longtemps.

 Nous nous enfonçons dans la nuit sombre de l’ultra libéralisme, dans une Europe toujours plus folle et dans le mondialisme exacerbé….cela aurait pu être pire, mais entre la marteau et l’enclume…Une victoire à la Pyrrhus pour le candidat Macron au final. Et le quinquennat qui vient promet d'être souffrances....

Un débat qui fait figure de grand testament de la V° République.

 Pour moi dimanche, comme je l’ai lu ici, ce sera – sans moi – pas question de filer une voix à un guignol. Encore moins à une poissonnière inculte etdangereuse. Et pas question qu'on me dicte ma conduite à grands coups de morale puante et d'hypnose médiatique.

La suite promet d’être gratinée avec la constitution d’un gouvernement du renouveau. Je sens qu’on va encore souffrir….

 Marre qu’on nous prenne pour des cons.

 Je termine par cette remarque. Ce débat m’inspire 4 adjectifs : 

-        Imposture.

-        Affligeant

-        Minable

-        Honteux

 J’ai mal à ma France ce matin.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.