CISPM
Abonné·e de Mediapart

24 Billets

0 Édition

Billet de blog 21 juin 2016

CISPM
Abonné·e de Mediapart

Appel à la fermeture des Centres de Rétention et des Hotspots en Europe

La Coalition Internationale des Sans-Papiers et Migrants, avec le collectif Tanquemelscie, appellent à la fermeture des centres de rétention et des Hotspots en Europe. Des personnalités du monde de la recherche et des arts ont déjà signé. En parallèle à cette action, la Coordination des Sans Papiers de Paris lance une pétition pour la fermeture des CRA en France.

CISPM
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Appel à la fermeture des Centres de Rétention et des HOTSPOTS en Europe

Il y a 393 Centres de Rétention Administrative en Europe. Ils ont la fonction de maintenir enfermés des étrangers en situation administrative irrégulière, avant de les expulser du territoire.

Les HOTSPOTS, où des centaines de personnes sont enfermées aux frontières de l’Italie et de la Grèce, servent à identifier, enregistrer et à prendre les empreintes digitales des migrants arrivant en Europe[1], pour après faire le tri entre ceux que l’on accepte sur le territoire européen et à qui on octroiera le droit d’asile, et ceux que l’on ne veut pas et que l’on reconduira dans leur pays.

Les Centres de Rétention et les HOTSPOTS sont des lieux d’enfermement d’innocents. Plusieurs enquêtes et témoignages ont révélé comment, dans ces espaces gérés par la police, les personnes deviennent l’objet de violences policières, médicales et psychologiques.

Nous refusons cette mesure préventive qui repose sur la représentation de l’étranger comme un danger : danger politique, sanitaire et social.

Nous refusons la pratique actuelle xénophobe, de tri et d’expulsion contre leur volonté et avec violence, des étrangers sans titre de séjour.

Nous demandons aux Etats Européens de fermer ces lieux, qui servent à établir des différences entre humains, ceux dotés de droits et ceux considérés comme « corps indésirables » en violation des articles 1, 2 & 3 de la Déclaration Universelle des droits de l’Homme.

Nous demandons aux Etats Européens des politiques d’accueil qui répondent à l’urgence de la situation humanitaire aux frontières extérieures et sur le territoire de l’Union Européenne.

Nous demandons aux Etats Européens de respecter la liberté de circulation et d’installation inscrite à l’article 13 de la Déclaration Universelle des Droits Humains, et de mettre fin au plus vite à la pratique de l’enfermement de personnes innocentes.

Soyez nombreux à signer

ici

 pour la fermeture des CRA en France.

Site de la Coordination des Sans Papiers de Paris

Page Facebook de la Coordination des Sans Papiers de Paris

Site du collectif Tanquemelscie

Premiers signataires:

Thomas Alam (chercheur, France), Farah Ali (écrivaine, Italie), Marco Baliani (acteur, Italie), Christophe Baticle (sociologue, France), Ghali Beniza (chercheuse, France), Amelie Blom (chercheuse, France), Cinzia Bomoll (écrivaine et réalisatrice, Italie), Carlo Bordini (écrivain), Saïd Bouamama (sociologue, France), Yasmine Bouagga (chercheuse, France), Joêl Cabalion (sociologue e anthropologue, France), Aziza Chihi (chercheuse, France), Marco Conidi (chanteur, Italie), Geoffroy de Lagasnerie (philosophe et sociologue, France), Nathalie Duclos (sociologue, France), Olivier Favier (écrivain, France), Nicolas Fischer (chercheur, France) Artemisa Flores-Espinosa (sociologue, France), Gloria Frisone (chercheuse, France), Nicolas Jaoul (chercheur, France), Fanny Jedlicki (chercheuse, France), Rose-Marie Lagrave (sociologue, France), Annalisa Lendaro (chercheuse, France), Loredana Magazzeni (écrivaine, Italie), Cristina Nizzoli (sociologue, France), Elise Pape (chercheuse France), Maria Concetta Petrollo Paglierini (écrivaine, France), Anthony Pecqueux (chercheur, France), Charlotte Pezeril (directrice scientifique de l'Observatoire du SIDA et des sexualités, Belgique), Olivier Roueff (chercheur, France), Claudio Santamaria (acteur, Italie), Silvia Serrano (chercheuse, France), Ariel Sevilla (sociologue, France), Laura Sicignano (Directrice du teatre Argo, Italie), Nedjib Sidi Moussa (chercheur, France), Annie Thébaud-Mony (sociologue, France), Dénètem Touam Bona (philosophe, Mayotte, France), Lizé Wenceslas (chercheur, France). 


[1]Les empreintes digitales sont enregistrées et centralisées dans un fichier européen appelé «Eurodac». Cet enregistrement permet de déterminer le pays responsable de la demande d’asile. Selon le règlement dit «Dublin II », indépendamment de la volonté de la personne, la demande d'asile doit être examinée par un seul pays européen, celui où le nouvel arrivant a laissé ses empreintes pour la première fois.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Services publics
RER B : voyage sur la ligne qui déraille
Le RER B est la deuxième ligne de train la plus chargée d’Europe, et pourtant elle souffre de nombreuses tares : quatre terminus, un tunnel partagé avec le RER D et, surtout, un sous-investissement chronique de la part de la région et de l’État. Les usagers souffrent, les conducteurs aussi.
par Khedidja Zerouali
Journal — Migrations
Étrangers sous OQTF : la justice recadre la préfecture de Seine-Maritime
Le tribunal administratif de Rouen vient de débouter la préfecture qui demandait aux gestionnaires de centres d’hébergement d’urgence d’exclure de leur dispositif « insertion » les étrangers en situation irrégulière faisant l’objet d’une obligation de quitter le territoire exécutoire. Une décision qui vient contredire les circulaires et les récents engagements du ministère de l’intérieur.
par Manuel Sanson
Journal
La précarité étudiante s’enracine et le gouvernement répond à côté
Le gouvernement vient de débloquer 10 millions d’euros pour soutenir les associations qui agissent en faveur des étudiants précaires. Seulement, les principaux acteurs considèrent que la réponse est insuffisante et attendent des mesures structurelles pour endiguer la pauvreté des étudiants.
par Faïza Zerouala
Journal — Europe
À Mykolaïv, les morts hantent civils et militaires
La ville de Mykolaïv subit depuis des mois le manque d’eau potable et les coupures d’électricité. La région a été bombardée sans relâche par l’armée russe jusqu’à la mi-novembre 2022 et plus de la moitié des habitants a quitté les lieux. Civils et militaires restés sur place racontent leur « cauchemar ».
par Mathilde Goanec

La sélection du Club

Billet de blog
Vidéo - le gouvernement empêche les débats sur les forêts publiques par 49-3
Il y a un mois, nous avons publié ici une tribune signée par plus de 40 parlementaires, demandant un débat sur l’avenir de l'Office National des Forêts dans la loi de finances avant le 49-3 du gouvernement. Devinez quoi : les débats devaient avoir lieu le 2 novembre à 17h05. Le 49-3 a été activé le 2 novembre à 17h00. Mais tout n'est pas perdu : la suite se joue au Sénat dès mercredi.
par Pour des forêts vivantes
Billet d’édition
Reboiser les forêts brûlées est favorisé par une niche fiscale
Si l'investissement forestier offre des possibilités de rendement limitées, il constitue en revanche une niche fiscale qui permet de réduire le montant de son impôt sur le revenu. L'investissement forestier réalisé par une personne domiciliée en France lui permet de bénéficier d'un avantage fiscal, que ce soit au titre de l'impôt sur le revenu ou de l'IFI (impôt sur la fortune immobilière).
par Patrick Cahez
Billet de blog
Des chênes (français) pour la Chine
Fric-frac dans les forêts françaises. Voler du bois n’est pas une mince affaire. Et pourtant, dans les Pyrénées, en Moselle, en Vendée, dans le Nord, le brigandage se multiplie. A l’heure des drones, GPS et autres trackers… (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Incendie de forêt : les causes ne sont pas que climatiques
[Rediffusion] Les forêts du Sud en particulier demandent beaucoup d'attention pour ne pas prendre feu. Coupe feu, garde-forestiers, défrichages, surveillances, pompiers de proximité, les moyens sont-ils encore là ou ces incendies sont-ils causés par l'impéritie des pouvoirs publics ?
par lecteurfid