Manu, l’homme de lettres mortes

Macron un naufragé français aux frontières de l’Europe

Qui expliquera à Manu qu’il n’est pas le président des Européens ?

La lettre de Macron aux citoyens européens est certes présomptueuse, mais elle est surtout un nouveau symptôme de la déconnexion et de la mégalomanie du personnage.

 Alors qu’il est empêtré dans la colère citoyenne française depuis des mois, alors que le mouvement des gilets jaunes s’exporte non seulement dans toute l’Europe mais aussi dans le monde entier, Macron se pose en donneur de leçons européen.

 Il commence par le Brexit, méprisant le vote majoritaire des citoyens anglais, comme lui et ses prédécesseurs ont méprisé le vote des citoyens français en 2005.

Notre bon sens citoyen est alors présenté comme de l’ignorance et nous serions victimes de la manipulation des vilains populistes !

 Manu sait pourtant que lui aussi a continué de vider notre frigo avec son marché financier européen !

En revanche, nous pouvons attester que la politique d’extrême droite qu’il montre du doigt, il l’a pourtant mise en œuvre lui-même en France, d’abord pour se faire élire, puis pour réprimer le peuple français à coup de LBD et de grenades de désencerclement.

 Cette schizophrénie politique est la base de sa stratégie populiste.

Il ose proposer une Agence européenne de protection des démocraties, mais qui va nous protéger de ta dérive autoritaire, Manu ?

 Nous avons affaire à un pyromane qui pisse sur son incendie pour l’éteindre !

Il est évident qu’en plus de la démarche habituelle de communication, base de la politique marcheuse, Macron tire sa dernière cartouche.

 Ces élections, il le sait, seront déterminantes pour préparer la dissolution et donc l’arrêt du mouvement des Gilets Jaunes.

 Comme prévu il a le soutien de LR, avec le jeune premier Raffarin (en fait, il n’est pas mort !) et Jean François Coppé, une Dream-team innovante et porteuse en ces temps de disette politique ! Le nouveau monde qu’il nous avait promis !

 Les deux se reconnaissent dans la lettre européenne qui fustige le populisme et qui propose de bien contrôler les frontières pour faire face aux migrations, Marine n’a qu’à bien se tenir !

Il veut également bannir d’internet, tous les discours de haine et de violence, doit-on en conclure qu’il va enfin mesurer ses propos et virer Castaner ?

 Liberté, protection et progrès sont les nouvelles ambitions de Manu.

J’imagine qu’il ne pense pas à nous quand il évoque la liberté puisqu’il est le président de la Ve République qui a enfermé le plus de citoyens et qu’on atteint aujourd’hui des sommets de répression.

 Pour la protection, j’imagine qu’il pense à Benalla, à Ferrand et à tous ceux qu’il a protégés de l’ISF et pour le progrès il s’agit surement des LBD et des grenades de désencerclement, il est vrai que la France est à la pointe de l’Europe en terme d’équipement policier, à tel point que même l’ONU est dépassée !

 Et puis voilà Macron l’Africain qui veut éduquer les jeunes filles, investir bien sûr et « nouer un pacte d’avenir » !Ce pacte faustien qu’il propose avec toute sa condescendance de colon n’a rien de nouveau.

Il veut juste continuer à piller les anciennes colonies et maintenir le franc CFA comme cela a été justement dénoncé par le gouvernement italien, n’en déplaise aux promoteurs de la France à fric, plus que jamais à l’œuvre.

 Macron n’a d’ailleurs pas hésité à soutenir la momie algérienne contre son peuple, c’est la raison du gaz et du pétrole d’État qui prime !

En plus il n’est pas très ouvert sur les émeutes citoyennes sauf au Venezuela ou Brésil quand c’est l’extrême droite qui est aux commandes.

 Bien entendu, les citoyens européens ont droit au couplet sur la transition écologique ou sur le contrôle des aliments.

Les Français ont encore un goût amer de glyphosate dans la gorge sans parler de la loi de contrôle des aliments vidée de sa substance parce que c’était une proposition des Insoumis !

 J’allais oublier le bouclier social ! Derrière cette expression se cache le dumping social harmonisé par le bas.

Quand Manu évoque un salaire minimum européen, il faut s’arrêter sur le mot minimum.

Préparons-nous à une rémunération en zloty pour que nos plombiers français puissent être au même niveau que le plombier polonais !

 Enfin cette conclusion merveilleuse digne d'un Charles Ingalls des grands jours :

 « Dans cette Europe, les peuples auront vraiment repris le contrôle de leur destin »

 Tu ne crois pas si bien dire Manu, puisque tous les samedis, les Gilets jaunes reprennent le contrôle de leur destin, en chœur avec les autres peuples européens !

 Tu as raison d’avoir peur, Manu, ta lettre veut rassurer la Commission européenne qui a bien compris que tu étais dépassé à la maison.

 Tu essaies de reprendre la main avec ta cohorte de médias qui relaie toute ta propagande avec zèle et indécence, mais c’est trop tard, le vote européen sera ta sanction !

 L’abstention va reculer, et le vote jaune citoyen anti Macron va s’exprimer, malgré toute tes gesticulations et malgré les moyens que tu déploies.

 Ce ne sera pas une balle dans la tête, tu n’as pas cette dimension historique, ce sera simplement un bulletin dans l’urne, une simple humiliation démocratique !

 A samedi Manu, encore et toujours (siempre, sempre, noch, always, etc.)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.